Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girlfriend’s Guide to Divorce. Saison 2. BILAN.

6 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Girlfriends Guide to Divorce

Critiques Séries : Girlfriend’s Guide to Divorce. Saison 2. BILAN.

Girlfriend’s Guide to Divorce // Saison 2. 13 épisodes.
BILAN


La première saison de Girlfriend’s Guide to Divorce avait su se révéler au fil des épisodes comme une nouveauté intelligente, parlant de divorce de façon légèrement différente. Je ne m’attendais pas nécessairement à ce que cela soit déroulé de cette façon mais j’ai surtout été forcé de constater que cela fonctionnait. L’enjeu de cette saison 2 était donc de relancer les intrigues dans une nouvelle direction sans dénaturer quoi que ce soit. Toute la saison 2 est construite afin de nous emmener jusqu’au mariage de Delia et sa chute. Après tout, comment Delia pouvait-elle se marier à la fin de cette saison ? Ce n’était pas possible. Mais Marti Noxon a su faire quelque chose de vraiment intelligent avec sa série en nous plongeant dans l’univers de ces femmes au bord de la crise de nerf. Oui, car ce sont des femmes qui sont en quête du bonheur ultime, de l’amour malgré toutes les vacheries et le parcours du combattant que cela peut-être. De par certains aspects, Girlfriend’s Guide to Divorce ressemble beaucoup à Sex & the City, même si la série semble beaucoup moins libérée d’un point de vue des histoires de sexe bien entendu. Mais le but ici n’a jamais été de parler de sexe pour autant. Ce que je me demande cependant c’est que Bravo va renouveler Girlfriend’s Guide to Divorce pour une saison 3, tant la fin de cette saison laisse peu de perspectives nouvelles (si ce n’est une sorte de reboot).

Mais les scénaristes ont été malins malgré tout, afin de ne pas jouer la carte du gros cliffangher et nous laisser dans le flou si jamais Girlfriend’s Guide to Divorce était annulée. Ce serait bête de dire au revoir à une série aussi charmante que celle-ci, développée autour d’une galerie de personnages qui n’a de cesse de se révéler au fil des épisodes. Ce qui a été bien avec cette saison c’est la situation d’Abby. Elle a toujours su se sortir de situations assez rocambolesques, notamment quand au début de la série elle disait à une séance de dédicaces que ce serait beaucoup plus facile si son mari était mort. La constance de cette saison 2 aurait été de faire des intrigues complètement différentes. S’il y a eu quelques épisodes un peu en bout de piste à certains moments (notamment les 8 et 9 qui sont pour moi les plus faibles de la saison), il y a aussi des épisodes comme le 2.04 « Rule #605 : You CAN Go Home Again » qui brille par sa façon de dépeindre la dissolution d’un mariage en bonne et due forme. La relation entre Abby et Jake m’a beaucoup plu car Girlfriend’s Guide to Divorce a su évoluer au fil des épisodes. Les McCarthy auraient pu très bien tomber dans certains pièges. Pour en revenir à l’un de mes épisodes préférés, il parvient à mélanger tellement de choses différentes.

Parfois, Girlfriend’s Guide to Divorce me fait penser à Togetherness, Transparent ou même Casual. C’est une qualité que de ressembler à ces séries, surtout pour une série qui est sur une chaîne plus connue pour proposer des télé-réalités en tout genre. Pourtant présentée à la base comme une sorte de comédie romantique, Girlfriend’s Guide to Divorce est beaucoup plus dramatique que comique. Il y a de la légèreté en coin, mais Abby dans Girlfriend’s Guide to Divorce comme Valerie dans Casual, se retrouve au milieu d’un divorce. Mais la façon dont les deux gèrent le divorce est très différente. Peut-être aussi car la vision proposée par Girlfriend’s Guide to Divorce me plaît. Entourée d’amies branchées, portant des fringues qui ne plient jamais, etc. Au fond, ce sont des femmes qui se font plaisir avec ce qu’elles ont (et notamment de l’argent). Casual est beaucoup plus classe moyenne. La relation entre Abby et son ex Jake est très intéressante car elle n’implique plus du tout les mêmes choses que dans la saison précédente. Mais l’alchimie entre les deux acteurs, développée lors de la saison précédente, est d’autant plus palpable ici. On sent que les scénaristes capitalisent là dessus. Paul Adelstein et Lisa Edelstein donnent l’impression d’être un vieux couple dans la vraie vie, un couple qui s’est séparé mais qui est toujours amis.

Abby et Jake décident de passer du temps ensemble dans la maison pour le week-end, sans les enfants, afin de trouver un terrain d’entente dans leur relation. C’est le problème avec les rencontres : tout le monde peut-être charmant en seulement deux heures mais quand on regarde à la surface, les choses sont peut-être un peu moins roses. A partir de ces épisodes, les choses sont être légèrement différentes (peut-être est-ce aussi pour cela que la saison a réussi à aussi bien fonctionner dans sa globalité). En prenant le partie de revenir à certains fondamentaux et en développant de nouvelles choses autour des personnages, Girlfriend’s Guide to Divorce a su se renouveler et proposer du neuf sans nous donner l’impression qu’elle fait dans le recyclage. Derrière l’histoire de Girlfriend’s Guide to Divorce se cache Vicki Iovine qui a écrit plusieurs livres du quotidien pour des femmes qui s’apprêtent à devenir mère (c’est là que son premier livre « The Girlfriends’ Guide to Pregnancy » est né. Marti Noxon a réussi à garder la substantifique moelle de ce qui fait aussi l’intérêt et la force de cette série. Je ne m’y attendais pas nécessairement mais quoi qu’il en soit, le résultat est au rendez-vous. Finalement, avec 13 épisodes la saison 2 a su aller au delà de ce que j’imaginais avec beaucoup de talent. Je me demande de quoi pourrait être faite une saison 3 tant la série reste très floue sur le sujet mais j’ai hâte de le découvrir. Je vois mal Bravo annuler sa petite série.

Note : 7/10. En bref, une saison 2 mieux gérée que la première, plus personnelle aussi mais dramatiquement efficace.

Commenter cet article

Emilie 07/08/2016 13:19

Je suis aussi cette série que j'adore, j'ai appris qu'elle s'arrêterait à la saison 5. Il ne resterait plus que 19 épisodes les 3 saisons confondues c'est dommage. Cette série a un potentiel de malade.
Aussi je n'en suis qu'à l'épisode 4s2, je n'arrive pas à trouver un site qui propose la suite, pourrais tu m'aider ? Merci