Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girls. Saison 5. Episode 2.

21 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Girls

Critiques Séries : Girls. Saison 5. Episode 2.

Girls // Saison 5. Episode 2. Good Man.


On sent Girls se diriger petit à petit vers sa fin. C’est une bonne chose dans le sens où la série sait rester consistante du début à la fin. Après un retour réussi, cet épisode propose quelque chose de drôle du début à la fin. C’est peut-être bien l’épisode le plus drôle de Girls depuis longtemps, peut-être même depuis le début de la série. Cet épisode est drôle pour tout un tas de raison. La confrontation entre Hannah et le principal de l’école était déjà un grand moment. Elle continue d’enseigner, Girls reste donc cohérente là aussi et ne cherche pas à échapper aux intrigues qu’elle a bien installée. C’est un choix judicieux qui en plus de ça brille par sa folie. C’est un épisode qui utilise l’humour comme Girls aime bien nous faire rire. Il n’y a rien de mauvais, tout est suave et posé. La relation entre Hannah et Tad est clairement une relation complexe mais que Girls décortique du début à la fin avec beaucoup de saveur. L’épisode ne prend pas vraiment de chemins ridicules et nous propose vraiment quelque chose de neuf. C’est quelque chose que j’aime beaucoup. L’histoire du portefeuille était vraiment jouissif. C’est une intrigue qui permet de montrer que Hannah a beaucoup changé et qu’elle n’est plus du tout celle des débuts. Oui, Hannah est toujours hypocrite dans le fond, parfois même un peu grinçante (quand elle laisse la jeune Sophie en charge de la classe).

La sexualité du père d’Hannah a toujours été un sujet intéressant dans Girls depuis qu’il a fait son coming out. Cela a permis de faire grandir Hannah face à ses parents et surtout à voir qu’elle vit dans une société beaucoup plus facile que celle de ses parents. Lena Dunham est parfaite du début à la fin de l’épisode, faisant face au mariage de ses parents qui est en train de disparaître à petit feu. L’histoire de Tad et Hannah reste touchante tout de même. L’épisode ne donne bien évidemment pas la parole qu’à Hannah ou Tad, mais aussi à Jessa et Adam dont l’évolution de la relation est là aussi consciente de ce qui s’est passé dans l’épisode précédent. On n’a plus l’impression de passer du coq à l’âne. Les épisodes se suivent réellement avec des intrigues qui restent en cohérence avec ce que Girls a souvent voulu démontrer sur ses personnages. Je ne suis pas le plus grand fan de l’histoire de Jessa et Adam mais ce n’est pas non plus une tare. Lena Dunham a en tout cas réussi à créer des personnages qui peuvent maintenant vivre indépendamment des autres dans des intrigues diverses et variées. Elijah a notamment un nouvel intérêt amoureux incarné par Corey Stoll (The Strain). Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à quelque chose d’aussi sympathique.

Note : 7/10. En bref, Girls continue d’être sur la bonne lancée.

Commenter cet article