Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girls. Saison 5. Episodes 4 et 5.

29 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Girls

Critiques Séries : Girls. Saison 5. Episodes 4 et 5.

Girls // Saison 5. Episodes 4 et 5. Old Loves / Queen For Two Days.


Terminer un épisode par du Christine & The Queens puis par une cover très douce de Life on Mars de Bowie, Girls fait des choix musicaux judicieux. Bon, ce sont des choix un peu faciles, des choix satisfaisants qui sont sûrs de nous séduire mais en tout cas, j’apprécie la façon dont Girls fait évoluer son histoire au travers de ces deux épisodes. C’est toujours aussi calme, posé et l’histoire d’Hannah et de son yoga ou assimilé dans « Queen for Two Days » était énorme. Et puis il y a le bref échange entre Adam et Jessa dans « Old Loves ». Leur relation est complexe, mais la série aime les relations compliquées de ce genre là. C’est peut-être pour cela que cela fonctionne aussi bien d’un point de vue narratif et que Girls n’a de cesse de conduire ses personnages dans des directions particulièrement intelligentes. J’aime beaucoup cette saison pour le moment, peut-être car tout le monde a droit à sa petite évolution, à son histoire éclatée de son côté. Shoshanna au Japon par exemple. C’est une vraie bouffée d’air frais. Son amie sur place qui balance « I think I’m inside Katy Perry’s vagina » pour parler de l’environnement et de la culture japonaise c’est assez drôle. Ce que je trouve dommage cependant c’est qu’elle décide de ne pas rester plus longtemps que ça au Japon alors que c’était justement l’une des meilleures idées de cette saison 5.

C’était une occasion de voir un personnage bouger dans un autre univers, encore très différent de ce qui avait été fait avec Hannah l’an dernier dans l’Iowa. Hannah n’était d’ailleurs pas resté plus de trois épisodes dans l’Iowa dans mes souvenirs. On va donc dire que c’est encore une fois un classique pour Girls. Quoi qu’il en soit, les relations entre les personnages sont utilisées de façon assez judicieuses, ce qui dans un sens n’est pas plus mal. Par ailleurs, chacun des personnages de l’univers de Girls a quelque chose d’intéressant à nous dire dans ces deux épisodes, allant dans la direction évolutive que semble vouloir donner la saison à chacun d’eux. La relation avec Adam est quelque chose que j’ai toujours autant de mal à cerner. Non pas que cela soit mauvais ou quoi que ce soit mais disons que je ne trouve pas le tout si passionnant que ça. C’est aussi un épisode qui permet de mettre la relation entre Jessa et Hannah au coeur du problème. Certes, Adam est au milieu comme un objet que les deux femmes s’arracherait mais j’apprécie aussi qu’ils parviennent à nous surprendre de la meilleure des façon. Le fait que les deux personnages se retrouvent plus ou moins en compétition, qu’elles ne s’apprécient plus autant qu’auparavant permet de se rendre compte d’un truc dont la saison 3 (dans mes souvenirs) faisait état : le fait que les relations amicales changent au fil des années.

On perd des années, on en gagne de nouveaux et c’est comme ça. Parfois car l’on n’a plus trop de points communs avec les uns, ou bien avec les autres. C’est ce genre de choses qui fait l’intérêt et la réussite de Girls. J’aime bien car il y a une vraie proposition là dedans qui change de ce à quoi on avait été habitué ces derniers temps. « Old Loves » créé donc une tension intéressante entre Jessa et Hannah qui sort un peu de certains carcans du genre et dont la série a été capable jusqu’à présent. Jessa qui critique Hannah c’est fort de symbole finalement dans le sens où parfois on a l’impression que personne n’ose mettre Hannah face à ses actes, face à ce qu’elle dit. Et puis il y a Marnie. Cette dernière n’est pas heureuse, en tout cas pas de mon point de vue. Desi est le mari que tout le monde imaginait qu’il deviendrait. Au delà des aventures japonaises de Shosh, je trouve que le reste de la série apporte une vraie stabilité aux personnages, ce qui dans un sens n’est pas plus mal. « Queen for Two Days » n’est pas un mauvais épisode, je dirais même que dans son ensemble il reste assez agréable et fun, aidé par tout un tas de choses et notamment une thématique forte et chère à Girls : le féminisme.

Il y a donc des messages qui passent encore une fois et l’ensemble fonctionne comme sur des roulettes. Cela sort un peu de ce à quoi on avait été habitué ces derniers temps ensemble et ce n’est pas plus mal. Ainsi, Girls n’est pas parfaite mais la façon dont elle raconte son histoire le reste à mon sens et c’est déjà suffisant. De plus, les choix musicaux de fin d’épisode sont bien trouvés, ce qui ne peut que me rassurer et me mettre de bonne humeur quant à mon appréciation des choses cette année.

Note : 7.5/10. En bref, deux jolis épisodes de Girls.

Commenter cet article