Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Grey’s Anatomy. Saison 12. Episode 15.

26 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Grey's Anatomy

Critiques Séries : Grey’s Anatomy. Saison 12. Episode 15.

Grey’s Anatomy // Saison 12. Episode 15. I Am Not Waiting Anymore.


Ce nouvel épisode de Grey’s Anatomy n’est pas forcément un très bon épisode de la série. Disons qu’il repose sur tous les atouts d’un épisode de remplissage tout ce qu’il y a de plus classique dans la série. Côté cas médicaux, rien de vraiment touchant ou en tout cas exceptionnel. Ce n’est pas forcément mauvais mais disons que j’aurais peut-être préféré que cela soit fait de façon un peu différente. Ensuite, la vie amoureuse de Meredith a beau être l’un des points essentiels de cette seconde partie de saison, je trouve que Grey’s Anatomy échoue ici à en faire quelque chose de véritablement punchy. Pourtant, je vais vous dire une chose, j’ai passé un bon moment. C’est l’effet Grey’s Anatomy, ou d’une série à laquelle on est attaché et donc avec laquelle on n’a pas de problèmes à voir des épisodes un peu en dessous de ce genre là. Surtout que globalement, chacun des personnages mis en scène dans cet épisode a son petit moment, sa petite phrase, sa scène qui parvient au moins à nous donner l’impression que Grey’s Anatomy ne nous a pas abandonné. La difficulté de cette saison est maintenant d’amorcer une nouvelle direction pour beaucoup de personnages. Meredith avec sa vie amoureux, Alex et Jo, April et Jackson, etc.  

Mais justement, en tentant d’aller de l’avant, Grey’s Anatomy se rappelle constamment le passé. Bon, cet épisode n’est pas pour autant qu’un épisode de remplissage. Il y a Meredith qui a son premier rencard (YOUHOU !) depuis la mort de Derek l’an dernier avec Major Thorpe. Rencontrer de nouvelles personnes n’est pas forcément ce qu’il y a de plus facile mais Meredith va tenter de s’y plier malgré tout car elle doit aller de l’avant dans sa vie et cesser de ressasser le passé comme si elle ne pouvait pas se trouver un nouveau Derek. Oui, Derek était unique mais bon, il faut aller de l’avant. April et Jackson continue de se fritter mais cette fois c’est parce que April a caché à Jackson le fait qu’elle st enceinte. Et puis Arizona ne peut que s’en vouloir d’avoir brisé la confiance qu’il y avait entre elle et April. Les personnages féminins sont encore une fois à l’honneur dans la série avec de forts caractères mais aussi des émotions qui viennent des femmes et pas vraiment des hommes. On va dire que c’est un choix assez judicieux pour en tout cas en garder un bon souvenir. Si tout dans cet épisode n’est pas forcément brillant, il y a suffisamment de quoi passer un agréable moment malgré tout. Car les personnages sont là et qu’on les aime bien, même dans les moments où Grey’s Anatomy semble trimbaler des casseroles dont elle ne peut pas vraiment se défaire.

Note : 5/10. En bref, je reste indulgent face à une série qui après 12 saisons arrive encore à tenter des choses avec ses personnages.

Commenter cet article