Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Idiotsitter. Saison 1. BILAN.

21 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Idiotsitter

Critiques Séries : Idiotsitter. Saison 1. BILAN.

Idiotsitter // Saison 1. 10 épisodes.
BILAN


C’est simple, après la web-série, je ne m’attendais pas nécessairement à ce que Idiositter ressemble à ça. Car c’est une bonne comédie mine de rien. L’un de mes épisodes préférés durant cette première saison est « Hos Before Bros » avec en guest spéciale … Channing Tatum. Ce dernier était au sommet de sa forme et surtout bourré d’autodérision, pile poil ce dont Idiositter avait besoin. Surtout que Tatum est la première guets-star de Idiositter à être aussi drôle que Jillian Bell et Charlotte Newhouse. Par moment, on retrouve énormément de Broad City dans Idiositter (notamment une scène sur Gangsta Paradise dans le final de la saison, qui n’est pas sans rappeler une scène de la saison 2 de l’autre comédie de Comedy Central dans mes souvenirs). De toute façon, Idiositter est avant tout une série pleine de trouvailles assez funs, ne serait-ce que pour Newhouse et Bell qui forment un duo comique beaucoup plus impressionnant que l’on ne pourrait probablement l’imaginer au premier abord. L’arrivée de Trick Malloy dans cet épisode est un choix judicieux même si j’aurais adoré qu’il revienne dans un autre épisode de la saison. Idiositter avait besoin de personnages de ce genre là et elle nous en offrira d’ailleurs tout au long de la saison avec parcimonie afin que la série ne devienne pas dépendante des guests.

C’est important pour ce genre de séries de ne pas en faire des caisses avec ses personnages, cela permet de donner du sens autrement. Mais Idiositter est capable de faire d’autres choses que de la comédie pure et dure, ne serait-ce qu’avec « Funeral » qui trouve un équilibre assez juste entre humour et émotions. C’est l’épisode 3 et c’est à ce moment là que j’ai réellement pris conscience que cette série pouvait être grande. Auparavant, les deux premiers épisodes ne sont pas mauvais mais ne sont pas forcément brillants non plus. L’idée de tuer Chet était bonne car en plus de délivrer pas mal de petites répliques et de bons gags, Idiositter parvient à délivrer également des tas de choses légèrement différentes. L’association de funérailles et d’un road-trip aura donné un vrai coup de fouet à Idiositter, permettant de voir qu’elle est capable de beaucoup de choses différentes et c’est vraiment une très bonne nouvelle. Tuer Chet était une brillante idée qui en plus de ça est utilisée comme un moteur narratif tout neuf afin de faire des tas de choses différentes en parallèle. Bien entendu, Idiositter aime bien balancer un peu d’humour au milieu de l’émotion. C’est après tout pour ça qu’elle a été créée, pas pour être une série dépressive. Nous ne sommes pas sur HBO mais sur Comedy Central.

Idiositter fait donc partie de ces comédies barrées qui sont pleines d’idées avec de jeunes comédiennes que l’on ne connaît pas nécessairement mais qui sont de vraies pépites. Pour le coup, j’adorais déjà ces deux actrices pour la web-série Idiositter dont est adaptée cette version série. La relation entre nos deux héroïnes, Billie et Gene, s’offre tout un tas de bonnes surprises tout au long de la saison. Gene est d’ailleurs mon personnage préféré si je devais en choisir une parmi les deux. J’ai aussi ma préféré dans Broad City. C’est d’ailleurs assez compréhensible que Comedy Central ait décidé de miser sur Idiositter quand on voit le succès de Broad City. Elle pourrait rivaliser avec la première saison de cette dernière. En utilisant souvent la musique à son avantage (notamment dans le dernier épisode, que cela soit pour une scène de course poursuite avec des flics sur fond de musique classique, ou bien des tas de choses différentes comme Gangsta Paradise). Le mélange des genres, tant dans l’écriture de la comédie que dans la mise en scène, le jeu des acteurs et le choix des musiques, permet de donner à Idiositter des allures de comédie barrée qui n’a peur de rien. Elle hésitait lors de ses deux premiers épisodes mais « Funeral » l’a complètement libérée. D’ailleurs, « Finale », le dernier épisode de la saison est l’un des meilleurs (pour ne pas dire LE meilleur).

Note : 7/10. En bref, une agréable surprise.

Commenter cet article