Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 3. Episodes 13 et 14.

30 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Agents of S.H.I.E.L.D.

Critiques Séries : Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D.. Saison 3. Episodes 13 et 14.

Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. // Saison 3. Episodes 13 et 14. Parting Shot / Watchdogs.


Agents of S.H.I.E.L.D. tente de poursuivre son chemin cette saison et le moins que l’on puisse dire c’est que cela fonctionne par moment. « Parting Shot » est un agréable retour à ce que la série peut faire de bien plus intéressant alors que j’avais tendance à trouver que la série s’égarait un peu ces derniers temps. Ne serait-ce que pour Lance Hunter et Bobbi Morse. Alors que l’an dernier ABC imaginait que se séparer de ces deux personnages pour le spin-off Mockingbird était une mauvaise idée car ils apportent beaucoup à Agents of S.H.I.E.L.D., la série tente de nouveau d’aller dans cette direction avec Marvel’s Most Wanted que la chaîne prépare pour la saison prochaine et qui verra probablement le jour. A côté de ça, Nick Blood est devenu un acteur important dans cette série mine de rien et sous les traits de Lance Hunter il me passionne toujours autant. J’ai donc forcément peur que son départ (si le spin off voit vraiment le jour) affecte énormément Agents of S.H.I.E.L.D. mais peu importe car de toute façon, l’alchimie qu’il y a entre Hunter et Morse vaut l’idée de faire une série dérivée centrée sur ces deux personnages façon Mr. & Mrs. Smith. Hunter est également un personnage parfait dans le registre de l’action, ce qui permet là aussi de passer de très bons moments.

En tout cas, cet épisode fait un travail assez sympathique pour nous rappeler l’importance de ces personnages et ce n’est pas plus mal. De toute façon, Agents of S.H.I.E.L.D. en pâtirait aussi si jamais elle décidait de se séparer de Bobbi Morse pour le spin-off. Ces deux là s’avèrent maintenant être des personnages tellement essentiels dans l’histoire de Agents of S.H.I.E.L.D. que du coup, je reste pendu aux lèvres de la décision de la chaîne. « Parting Shot » est un solide épisode de Agents of S.H.I.E.L.D. et pas seulement par rapport à notre duo de choc. C’est aussi un épisode qui nous plonge au coeur d’une vraie affaire, presque de ce que j’aimerais voir dans le spin off là aussi. Leur infiltration sur une base soviétique où Petrov espère se mettre Malick dans la poche afin de créer un espace sécurité pour les Inhumans est une intrigue intéressante. Surtout que cela délivre pas mal de scènes d’action assez agréables. La structure de l’épisode est intelligent, passant de scènes en scènes avec une fluidité assez étonnante. Il faut dire que le montage est parfait et permet de mesurer là aussi l’ambition dont Agents of S.H.I.E.L.D. peut faire preuve par moment quand elle le veut bien. Alors que l’on approche peu à peu des évènements de Captain America : Civil War, je me demande ce que la série compte faire.

Car cela va forcément avoir de grandes conséquences sur l’histoire de Agents of S.H.I.E.L.D.. J’espère que les conséquences seront même beaucoup plus intéressantes que l’on ne veut bien nous le faire croire là aussi. Les Inhumans sont importants et c’est comme ça qu’ils sont plus ou moins présentés dans cet épisode, comme des gens qui peuvent sauver l’humanité. Agents of S.H.I.E.L.D. réussie ici le pari de nous donner l’impression de voir deux séries dans une seule, peut-être afin de nous démontrer aussi que ce spin-off serait bête alors qu’il est possible de tout concilier dans la même série. Il y a énormément de personnages mine de rien dans Agents of S.H.I.E.L.D. et pourtant, contrairement à beaucoup de séries avec des grands castings chorales, celle-ci gère généralement très bien le jonglage entre les intrigues de chacun. Puis nous avons « Watchdogs ». Et là, les choses se gâtent un peu. Disons que tout d’un coup cela devient un peu moins passionnant que l’épisode précédent. On retrouve les intrigues de la saison et la narration qui va avec. « Watchdogs » reste pour autant assez agréable, grâce à de bonnes scènes d’action maîtrisées est une histoire qui suit son court mais j’aurais adoré autant de surprises que dans le précédent. C’est aussi le problème d’avoir fait ce que j’ai fait : regarder ces deux épisodes l’un à la suite de l’autre.

On ne peut s’empêcher de faire des comparaisons finalement et c’est peut-être bien le plus gros problème là dedans. Malgré tous les défauts de Agents of S.H.I.E.L.D., je trouve que la série s’est assez bien reprise avec ces deux épisodes. En concentrant toute son histoire sur Mack (ou presque), la série nous offre quelque chose de vraiment intéressant et l’intrigue secondaire s’avère être légèrement différente en parallèle dans le sens où Lincoln est testé. Bon, se concentrer sur Mack ce n’est pas une mauvaise idée, mais ce que je trouve dommage parfois dans la saison c’est le fait que la série doive justement donner de l’importance à chacun des personnages à un moment donné. L’intrigue des Watchdogs apparaît donc comme une situation intéressante à creuser pour développer un peu plus et mieux l’univers de Agents of S.H.I.E.L.D.. Oui, il y a des trucs parfois un peu frustrants dans cet épisode mais globalement la série parvient à faire quelque chose et à monter en épingle de bonnes surprises afin de nous maintenir éveillés face à l’action et à ce qui se passe. J’ai vraiment hâte de voir la suite de la saison alors que ce n’était pas forcément quelque chose que j’aurais dit il y a deux épisodes de ça.

Note : 8.5/10 et 6.5/10. En bref, de bons ingrédients souvent bien utilisés.

Commenter cet article