Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : New Girl. Saison 5. Episodes 8 et 9.

21 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : New Girl

Critiques Séries : New Girl. Saison 5. Episodes 8 et 9.

New Girl // Saison 5. Episodes 8 et 9. The Decision / Heat Wave.


Je pense que l’arrivée de Megan Fox dans New Girl est à vivre comme une sorte de reboot, comme si la série était la même mais différente. C’est peut-être aussi pour cela que « The Decision » fonctionne aussi bien. C’est peut-être même le meilleur épisode de New Girl depuis un bout de temps. C’est le troisième épisode de Megan Fox dans New Girl et sincèrement, je ne m’attendais pas du tout à ce qu’ils arrivent à nous faire autant oublier Jess. C’est comme si finalement Reagan était la nouvelle Jess et que New Girl n’avait plus besoin de Zooey Deschanel. Il y a quelque chose de charmant dans ces deux épisodes aussi, ne serait-ce que de voir un potentiel rapprochement entre Nick et Reagan, comme une façon de rappeler une fois de plus que Reagan est la nouvelle Jess. Mais « The Decision » n’est pas un épisode aussi simpliste qu’il n’y paraît. C’est un épisode un peu plus compliqué que ça. Pas seulement pour Reagan qui doit décidé de avec qui elle va coucher entre Nick et Winston (enfin, il y a un twist autour de ce fameux « sex bet ») mais plutôt par rapport à Schmidt et Cece qui doivent trouver un lieu pour leur mariage. Reagan va très rapidement trouver un moyen d’échapper à ce pari ridicule. Mais ce qui fait le succès du personnage pour le moment c’est sa façon de naviguer dans la série comme si elle était là depuis le départ.

L’attachement que New Girl parvient à créer autour de ce personnage dépasse mes espérances. Les deux épisodes précédents étaient de bons exemples de ce que New Girl pouvait faire pour introduire ce personnage mais je suis ravi de voir que cela va beaucoup plus loin que ça. L’épisode peut donc partir d’un pari ridicule pour ensuite en faire quelque chose de complètement différent, prenant l’histoire sous différent point de vue de façon intelligente. Au travers de cet épisode, on se rend aussi compte du fait que Reagan a créé une certaine forme de chaos qui colle parfaitement à l’univers de la série et aux personnages. Sa façon de manipuler Nick et Winston m’a fasciné. On est presque proche de la psychopathe mais peu importe, c’est pile poil ce qu’il fallait attendre d’elle après des épisodes comme « Reagan » ou « Wig ». Ce n’est pas quelqu’un qui aime entre entourée de gens, mais elle connaît les gens, c’est ce qui va donc lui permettre de créer de pari afin de jouer en sa faveur bien évidemment. Megan Fox a des talents comiques que je n’avais pas du tout vu venir (beaucoup plus que son ex mari Brian Austin Green que je n’ai jamais trouvé drôle dans aucune des comédies où il est apparu). Sa façon d’incarner son personnage fait écho à quelque chose de fun, ridicule par moment mais terriblement bien composé.

Le scénario est bon et la façon dont Fox interprète son personnage aussi, ce qui créé une vraie symbiose entre les deux. « Heat Wave » est à côté légèrement différent mais reste cohérent avec « The Decision ». Il utilise à merveille le fait que Megan Fox reste une bombe sexuelle et que tout le monde a envie de sortir avec elle. Enfin, tout le monde dans New Girl. Si cet épisode aurait pu être plus ou moins comme « Cooler » (2.15), le fameux épisode du baiser de Jess et Nick, la façon dont New Girl tente de plus ou moins reproduire l’idée tout en cassant la chute est très drôle. Le coup du rat, je ne l’avais pas du tout vu venir. Je pensais vraiment qu’il y allait y avoir un échange linguale. Encore une fois, New Girl s’amuse avec Reagan. Elle fout un peu le bordel dans la série mais pour le meilleur. Elle casse une routine qui s’était installée depuis un sacré bout de temps dans la série. Même si New Girl a souvent tendance à être une bonne comédie, l’an dernier elle s’était parfois un peu égarée par exemple et depuis le départ de Jess, je trouve que tout s’est complètement décoincé. Les personnages sont dans des configurations différentes et le fait que Cece et Schmidt soient proche du mariage aide là aussi la série à faire des choses complètement différentes. Pour en revenir à « Heat Wave », au fond cet épisode est une excuse banale.

Ce n’est pas rare de voir une série utilisé l’excuse de la chaleur pour libérer un peu les hormones de ses personnages. Il y a cependant quelque chose de fort dans cet épisode, notamment quand il s’agit de savoir créer des émotions. L’attachement que l’on a pour les personnages aide forcément beaucoup mais je me suis tellement attaché à Reagan que je serais presque déçu de la voir disparaître à un moment donné pour retrouver Jess. Jess n’est plus nécessaire dans New Girl et je crois que « Heat Wave » en est le symbole. Certes, je changerai peut-être d’avis d’ici quelques épisodes mais pour le moment, cette nouveauté fait beaucoup de bien à une série qui retrouve sa cool-attitude et son humour.

Note : 10/10 et 7/10. En bref, New Girl continue de faire un usage intelligent

Commenter cet article