Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Of Kings and Prophets. Saison 1. Pilot.

9 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Of Kings and Prophets

Critiques Séries : Of Kings and Prophets. Saison 1. Pilot.

Of Kings and Prophets // Saison 1. Episode 1. Pilot.


ABC a voulu sa série à la sauce Game of Thrones mais le problème c’est que Of Kings and Prophets tire plus sur A.D. The Bible que sur la série de HBO. Créée par Bill Collage (Exodus, Divergente 3) et Adam Cooper (Exodus, Divergente 3), cette toute nouvelle série a mis énormément de temps à accoucher. Prévue initialement à la rentrée, elle s’est retrouvée coincée derrière Agents of S.H.I.E.L.D., comme pour nous signifier qu’il ne fallait pas vraiment donner de chance à cette série, qu’elle coûte trop cher ou alors qu’elle est vraiment mauvaise. Franchement, ce premier épisode était loin d’être à la hauteur de mes attentes, tendant plus vers ce que ABC peut faire de très édulcorés et oubliant ainsi d’être viscérale comme Game of Thrones a pu l’être au fil des années. Je me demande si au fond la série n’a pas été trop rapidement mise en production, les dialogues étaient tous très fades et l’ensemble manquant cruellement d’ambition. Cela part un peu dans tous les sens et même si ABC a eu le temps de revoir en partie sa copie, la production est pauvre. C’est joli visuellement mais cela s’arrête malheureusement là. Transformer le Livre de Samuel en une série primetime était ambitieux, j’en conviens, et ce n’était pas une mauvaise idée non plus étant donné qu’il y a de la place pour tout en télévision.

La saga Biblique du règne du premier roi d'Israël, Saul, de sa chute à la montée en puissance de son successeur, David, un berger, raconté par le prophète Samuel. Vivre dans le pays du miel et du lait n'est pas facile quand on est entouré d'ennemis de toutes parts...

Cependant, les drames bibliques ont tendance à être particulièrement ratés ces dernières années. La relecture de la Bible par NBC était joyeusement ridicule mais ici, nous tombons surtout dans les archétypes de la série qui ne sait pas forcément sur quel pied danser. Of Kings and Prophets est-elle un soap biblique ? Une série épique avec des éléments de l’histoire de la Bible ? C’est sensé être l’histoire de David vs. Goliath sans qu’il n’y ait vraiment l’ambition derrière. Pourtant, ABC semble avoir sorti le chéquier et sorti les gros sous pour nous proposer quelque chose de vaste visuellement. L’ampleur visuelle était très importante dans une série de ce genre là mais le résultat est complètement différent. Alors que la série veut être un peu de partout à la fois, elle se perd complètement et nous perd par la même occasion. Les émotions ne sont pas très présentes et les personnages manquent cruellement de développement. Tout nous est donc balancé d’un coup en pleine figure dans ce premier épisode, comme s’il fallait tout mettre d’un coup pour être sûr que l’on reste. Les créateurs ont déjà travaillé sur une adaptation controversé d’une histoire de la Bible, celle de Moïse et de la fameuse traversée de la mer Rouge. Exodus, réalisé par Ridley Scott, n’était pas mauvais au fond (mais il n’était pas aussi bon qu’il aurait dû l’être).

En créant de la romance et du sexe au milieu de tout ça, Of Kings and Prophets n’a plus l’envergure d’une sorte de Game of Thrones pour ABC mais tombe dans le piège de la série soap-esque qui n’a aucune vraie direction. C’est dommage car je suis persuadé qu’ils auraient pu faire d’autres choses et nous séduire autrement. Malheureusement, ce n’est pas trop ce qui s’est passé ici et c’est bien dommage. Finalement, en étant diffusée où elle est diffusée et avec le peu d’épisodes qu’il y a derrière pour sortir la série de son terrible problème narratif, je ne pense pas revenir. Les audiences vont forcément condamner la série au bout d’un épisode ou bien deux si je suis gentil. A moins que cela soit un immense succès (et auquel cas je continuerai afin de chercher à comprendre ce qui a donné envie à autant de gens de découvrir cette série), Of Kings and Prophets restera par la suite dans son placard pour moi. Il n’y a rien ici de vraiment fou et ce n’est pas aidé par un casting qui ne semble pas croire grandement non plus à l’ambitieuse série que Of Kings and Prophets aurait pu être (et qu’elle n’a malheureusement pas réussi à être totalement).

Note : 3/10. En bref, le piège de la série ratée.

Commenter cet article