Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 6. Episode 18.

5 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Pretty Little Liars

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 6. Episode 18.

Pretty Little Liars // Saison 6. Episode 18. Burn This.


Plus le temps passe et plus je me lasse. Je pense que le problème des scénaristes de Pretty Little Liars c’est qu’ils n’ont pas grandi comme les téléspectateurs. Il y a six ans, j’avais 19 ans, et mon innocence a fait que je pouvais apprécier cette série, même avec ses défauts. En plus de se retrouver plus ou moins à court d’idées, la série n’a pas réussi à grandir. Pourtant, le bond dans le temps aurait dû apporter un peu plus de maturité à l’ensemble alors que la série ne semble pas avoir grandi. Ce n’est pas un changement de coiffure et de garde robe ou encore de boulot qui va nous donner l’impression que les personnages ont grandi. Ce que l’on apprend dans cet épisode c’est que A- est à la recherche du tueur de Charlotte afin qu’il soit jugé. C’est la seule chose qui est vraiment intéressante dans cet épisode. Mais si le but de A- est uniquement de trouver le tueur de Charlotte, nos jeunes menteuses n’ont pas trop de souci à se faire. Non ? Au départ, je n’ai pas trop compris la différence entre l’ancienne A- et la nouvelle mais le contraste commence enfin à se faire ressentir. Au delà des emojis, je ne pense pas que cette A- là veuille tuer des innocents (ou encore nos petites menteuses).

Du coup, les enjeux sont beaucoup moins intéressants car il n’y a pas de danger pour nos personnages préférés. Je pense que Pretty Little Liars devrait révéler qui est le tueur ou la tueuse de Charlotte afin que l’on voit aussi le point de vue de ce personnage. Et peut-être même le fait que ce personnage pourrait mettre en danger nos personnages préférés. De toute façon, cet épisode part dans tous les sens. Rien que l’arrestation d’Aria était sacrément ridicule. Tout cela sort de nulle part et Pretty Little Liars n’a de cesse d’enchaîner ce genre de scènes. Si la série a voulu se renouveler avec une A- nouvelle génération, je ne trouve pas que cela soit si intéressant que ça. Il n’y a rien de vraiment passionnant là dedans et les rebondissements créés dans cet épisode sont beaucoup trop artificiels. On a l’impression que Pretty Little Liars gagne encore du temps pour peu de choses. Si le fait que les filles soient toutes à fond dans leur petite enquête est un poil intéressant, tout le reste (et notamment les romances) alourdissent le propos, en grande partie car la série ne sait pas du tout quoi faire de ces relations pour les faire évoluer ou grandir. Finalement, la série continue de manquer de maturité alors que les téléspectateurs ont maintenant six ans de plus que lors de la saison 1.

Note : 4/10. En bref, la déception continue.

Commenter cet article