Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 5. Episode 14.

18 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 5. Episode 14.

Scandal // Saison 5. Episode 14. I See You.


Je regrette presque l’époque surréaliste de la saison 3 de Scandal où les rebondissements s’enchaînaient de façon aussi ridicule que fun. Bon, cet épisode était un poil moins mauvais que l’épisode précédent, mais ce n’est toujours pas ça non plus. Je pense que le problème c’est que Scandal ne sait plus du tout comment se renouveler et quoi faire de la plupart de ses personnages. Elle est coincée par certaines intrigues. J’aimerais tellement qu’elle reprenne pleinement les activités de Pope & Associates et rien de plus, en tout cas pour le moment afin que la série puisse aller dans une nouvelle direction et qu’elle ne nous donne pas l’impression de tourner en rond avec ce qu’elle a en stock et c’est à dire très peu de choses. Accessoirement, heureusement qu’il y a Abby. Cette dernière s’est clairement révélée cette année et elle est devenue le personnage le plus intéressant de la série. « I See You » est l’occasion de donner à Abby toujours plus à incarner dans cette série. Le fait qu’elle soit face à Cyrus dans cet épisode et la façon dont elle lui indique la sortie est un grand moment. J’ai besoin de ça, surtout car Scandal aime bien ces intrigues un peu folles qui s’offrent à elle par moment.

L’épisode n’est pas totalement raté et ne manque pas de bonnes idées mais l’ensemble a du mal à rester consistant. En dehors de l’histoire d’Abby et Cyrus qui s’avère être un bon face à face, nous avons le milliardaire Hollis Doyle qui décide de se présenter aux élections américaines ? Et si Scandal nous dégotait une intrigue à la Donald Trump. Surtout que Doyle ressemble pas mal à Trump tout de même. Vous vous souvenez de Hollis de la saison 1 ? Il est de retour. Ce n’est pas la saison 1 qui me fait vraiment « bander » avec Scandal. C’est même l’une des saisons que je déteste le plus de la série avec celle-ci. Il y a donc des liens toujours étroits entre la saison 1 et cette saison 5 terriblement mal fichue. Il va piquer le slogan de Mellie (et elle ne peut s’en prendre qu’à elle-même, elle avait été prévenue) avant qu’il ne devienne une sorte de Trump nouvelle génération. Je suis comme Fitz (pour une fois), content qu’il soit dans les parages. Cela apportera un peu de fun à la compétition que Scandal vient nous offrir dans cette seconde partie de saison. L’élection est très importante, surtout que l’on sait que Fitz ne peut pas être réélu. Et puis il y a le pire de cet épisode. Pauvre Huck, se retrouver au milieu des pires intrigues de Scandal ? C’est vraiment dommage.

D’autant plus que ce n’est pas comme si Scandal n’avait pas déjà été capable de faire d’autres choses, beaucoup plus funs là aussi. Olivia est coincée elle aussi, dans ces intrigues à la mord moi le noeud qui n’offrent aucune vraie perspective d’évolution à la série. C’est sans parler de Jake qui lui aussi a énormément de mal à se faire une place, surtout car en face nous avons Abby. Le fait que cette dernière soit plus sympathique et intéressante cache de plus en plus Olivia et le fait que Kerry Washington ne ressort plus trop du récit. C’est l’héroïne de la série et pourtant, on n’en a pas vraiment l’impression.

Note : 4.5/10. En bref, Scandal continue de produire des trucs décevants.

Commenter cet article

vts 20/03/2016 16:18

4.5/10 ? Quelle gentillesse je mets 1/10 parce que je suis gentil ... vraiment le pire épisode de cette saison à mon goût