Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scorpion. Saison 2. Episode 11.

31 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scorpion

Critiques Séries : Scorpion. Saison 2. Episode 11.

Scorpion // Saison 2. Episode 11. The Old College Try.


Cette semaine c’est à la fac que Scorpion est envoyée et le moins que l’on puisse dire, c’est que sous couverture nos personnages préférés sont simplement parfaits. J’adore les voir dans des situations aussi ridicules et drôles que celles que l’on peut voir dans cet épisode. Le débat de Walter avec ses étudiants était absolument hilarant, de même que de se retrouver face à des adolescents. C’est un épisode qui utilise au mieux les situations du collège avec les cocasseries que cela peut apporter. Je crois que c’est le premier épisode de la saison où Walter ne m’a pas donné envie de le tarter. C’est déjà pas mal non ? En tout cas, je ne m’y attendais pas du tout et cela change de ce à quoi Scorpion nous avait habitué jusqu’à présent. Accessoirement, il y a aussi Happy qui a eu droit à son propre moment lui aussi. En grande partie car tout ça c’est pas trop son genre de trucs, encore plus quand il s’agit de se retrouver tout en rose. Cela va permettre aussi à Happy de se demander pourquoi elle ne peut jamais être normale (ce qui est assez dramatique mais réussi aussi de ce point de vue là). Les questions posées sur les personnages fonctionnent t changent de ce que l’on a pour habitude de voir.

Parfois, Scorpion me rappelle énormément ce que Chuck pouvait faire à sa façon quand la série partait dans des missions où il fallait que Chuck et accessoirement notre belle se retrouvent sous couverture quelque part. Je n’ai pas le souvenir qu’ils aient été sous couverture à la fac mais peut-être que c’est déjà arrivé. Je n’ai pas tous les épisodes de Chuck en mémoire, après tout mon cerveau ce n’est pas l’Intersect. Mais assez parlé de Chuck, Scorpion est une série qui a su démontrer qu’elle avait plus de choses à raconter que l’on ne pourrait probablement l’imaginer au départ. Le seul problème que j’ai avec cette série c’est quand elle nous raconte des tas de trucs ennuyeux avec des tas d’idées en tout genre. Le face à face entre Walter et Paige à la fin de l’épisode afin de délivrer un léger moment d’émotion est raté. Le problème vient encore une fois de Walter ou plutôt de l’acteur qui donne parfois l’impression d’avoir une sorte de strabisme dès qu’il regarde quelqu’un dans les yeux. On se serait cru dans une scène de The Good Wife où les acteurs ne sont pas vraiment en face à face. Quoi qu’il en soit, les autres personnages ont eux aussi des intrigues bien à eux au milieu de tous ces moments de franche camaraderie.

Toby qui doit faire face à Quincy par exemple. Je ne savais pas (ou alors j’ai oublié) que Toby avait été fiancé et qu’elle l’avait quitté pour quelqu’un d’autre. Du coup, l’histoire d’Amy nous est un peu plus explicitée dans cet épisode (même si je n’ai aucun souvenir que l’on nous en ait déjà parlé auparavant). L’affaire de la semaine n’était cependant pas très intéressante. Ce sont encore une fois les personnages et leurs moments les plus cocasses qui font le succès de cet épisode. L’affaire est très simpliste, voire même décevante tant elle ne nous réserve aucune surprise. Scorpion est de toute façon une série feel-good qui a été créée pour ça, délivrer des intrigues sympathiques sans en faire des caisses. Pourquoi pas, d’autant plus que cela reste assez agréable dans son ensemble mais bon, j’aurais préféré que cela soit un peu plus qu’aussi peu de choses. C’était aussi une affaire qui a permis à Paige de sortir un peu du lot ce qui n’est pas plus mal car j’aime bien Paige depuis le milieu de la saison 1 (voire la fin). C’est l’un des personnages qui a le mieux évolué au cours de la série sans jamais vraiment stagner comme les autres.

Note : 5/10. En bref, l’humour reste la meilleure arme de Scorpion.

Commenter cet article