Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Stan Lee's Lucky Man. Saison 1. BILAN (UK).

26 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Lucky Man

Critiques Séries : Stan Lee's Lucky Man. Saison 1. BILAN (UK).

Stan Lee’s Lucky Man // Saison 1. 10 épisodes.
BILAN


Stan Lee est connu dans le monde entier par les fans de comics. Si sa création ne paye pas forcément de mine au premier abord, c’est sur la longueur qu’elle se déguste (ou se régurgite) et surtout qu’elle révèle l’histoire de son héros, Harry, incarné par un James Nesbitt qui s’avère être l’un des grands atouts de cette série. Le reste, et notamment le scénario, n’est pas aussi bon, oscillant entre des épisodes médiocres et quelques bonnes trouvailles. Disons que l’on attend toujours quelque chose et qu’au bout d’un moment, on a envie de perdre patience. Le premier épisode était parfois un échec mais Lucky Man était suffisamment pleine de potentiel pour donner envie d’aller beaucoup plus loin dans cette aventure qui faisait tout de même de belles promesses. Du coup, j’étais assez content de voir le résultat mais dès l’épisode 4, on a envie de jeter l’éponge. Lucky Man n’est jamais à la hauteur des espérances, loin de cette série fun-tastique que je m’attendais à avoir. Stan Lee est connu pour avoir écrit pour Marvel, je m’attendais donc à des histoires plus proche de la légèreté des Marvel surtout avec un héros aussi charismatique que celui que James Nesbitt tente d’incarner à sa manière.

La série ne cherche pas forcément à se soucier du détail, ne serait-ce que quand quelqu’un porte le bracelet. On perd parfois un peu le fil (notamment dans l’épisode 1.04) et l’on commence enfin à comprendre que Lucky Man ne repose que sur très peu de choses. Le mélange des choses n’était pas bête non plus, surtout que le mystère de base de Lucky Man me plaisait énormément mais au bout de dix épisodes, on a l’impression d’être lessivés, d’avoir été baladé de scènes en scènes sans que cela n’ait nécessairement de sens ou en tout cas d’intérêt. Si l’on a envie de voir une série d’action, ce n’est pas vers celle-ci que j’aurais envie de me tourner. L’action reste présente pour ne pas nous ennuyer mais il n’y a rien de vraiment exceptionnel dans son utilisation. On sent que tout cela est formaté par le besoin de séduire une large palette de téléspectateurs sans jamais chercher pour autant une certaine forme de cohérence. Ensuite, si l’on a envie d’une histoire de super-héros qui combat le crime, je ne pense pas qu’il faille se tourner vers Lucky Man non plus. Stan Lee a beau avoir donné son nom à cette série et avoir eu une bonne idée de départ, l’exécution est beaucoup trop sporadique.

L’histoire d’Harry manque cruellement de caractère et de forme, on se retrouve donc avec quelque chose de beaucoup trop médiocre à mon goût alors qu’il aurait été intéressant de forcer peut-être un peu plus certains traits. Je pense que l’on va donc rester avec Daredevil ou même Agents of S.H.I.E.L.D que je préfère largement dans le registre des combattants contre le crime. Surtout que la mythologie de Lucky Man manque cruellement de profondeur. Tout est basé sur tellement peu de choses que le résultat est loin d’être aussi bon que prévu. Sans compter que si l’on veut une série policière un peu fun sur les bords, je pense qu’il vaut mieux se pencher sur Elementary qui n’a eu de cesse de me surprendre d’années en années de par sa relecture de l’histoire de Sherlock Holmes. A vouloir faire quelque chose qui marie tout ce qui fonctionne depuis quelques années, Lucky Man n’a probablement jamais pris conscience ce qu’il fallait faire pour nous séduire pleinement. Je ne dis pas que Lucky Man était sensée être brillante mais disons que le premier épisode laissait envisager une destination un poil plus intéressante par la suite. Au bout d’une poignée d’épisodes j’ai même eu envie d’abandonner, jusqu’à ce que je me demande si finalement je n’avais pas le courage d’aller plus loin.

Ainsi, Lucky Man n’est pas la série de l’année. Elle n’est même pas une série que j’aurais forcément envie de conseiller. Ce qui aurait pu être sombre et fun à la fois avec un vrai sens de la moralité qui sied parfaitement aux histoires de super-héros, l’échec est bel et bien présent. Même visuellement, la série ne sort pas vraiment du lot et nous délivre quelque chose de particulièrement dépressif, à milles lieux de ce que j’espérais voir. Je ne sais pas si Sky va renouveler Lucky Man pour une saison 2 mais mon petit doigt me dit que la saison 2 est loin d’être nécessaire.

Note : 4/10. En bref, un échec.

Commenter cet article