Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supergirl. Saison 1. Episode 18.

30 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supergirl

Critiques Séries : Supergirl. Saison 1. Episode 18.

Supergirl // Saison 1. Episode 18. Worlds Finest.


« She was willing to die for us »
C’est encore avec un très joli petit message que Supergirl retrouve l’amour des gens de National City. Associer Supergirl à Barry Allen/The Flash se trouve être une excellente idée, en grande partie car je trouve qu’il y a quelque chose de vraiment touchant et mignon dans cette relation que Greg Berlanti a réussi à cerner et à mettre en scène. La plus grand peur que j’avais avec cet épisode c’est qu’il y a une sorte d’envie de la part de Berlanti de convertir les fans de Flash en fans de Supergirl. Sauf que ce n’est pas vraiment ça que cherche à faire cet épisode. Au contraire, je trouve que cet épisode se concentre de façon très intelligent sur l’histoire de Supergirl et ce que la série développe depuis le début de la saison. En assemblant les diverses menaces de la saison dans un seul et même épisode était une excellente idée. L’association des deux est peut-être la plus intéressante paire de personnages de l’univers DC télévisuel (après, on va attendre la Justice League au cinéma l’année prochaine). En tout cas, cet épisode représente tout ce que cette série est : fun avec des bons sentiments et beaucoup plus intelligente qu’elle ne veut bien nous le faire croire au premier abord. En tout cas, même en suivant une trame classique, cet épisode reste assez sot par moment.

Mais le côté sot de Supergirl n’est pas forcément une mauvaise chose non plus. Du coup, on suit l’arrivée de Barry Allen (et Cat sait que Barry est The Flash… elle est trop forte, sauf pour voir que son assistante est Supergirl). Le concept du multiverse me plaît, en tout cas par rapport à la façon dont il est développé par Greg Berlanti ici. En s’appuyant sur The Flash, la série parvient là aussi à délivrer pas mal de scènes où Barry tente de se faire une vraie place (ce qui n’est pas bête, d’autant plus que le résultat est vraiment intéressant). Et puis nous avons Brit Morgan et Italia Ricci dans le rôle des vilaines de l’épisode que l’on pourrait imaginer tout droit sortie d’un parc d’attraction en plein Halloween. Mais au delà du fait que les costumes semblent sortir tout droit d’une épisode de The Walking Dead sous amphétamine, il y a largement de quoi passer un très bon moment là aussi. Siobhan en banshee à temps plein, c’est pile poil ce dont Supergirl avait besoin. En tout cas, dans cet épisode. Melissa Benoist et Grant Gustin vont par la suite montrer qu’eux aussi ont un certain charme ensemble et qu’une alchimie peut se créer. Si je doute que Supergirl aille faire un tour dans The Flash (ce qui serait dommage), l’inverse est toujours possible, occasionnellement, peut-être même avec Green Arrow aussi… Ce pourrait être un choix intéressant.

Note : 9/10. En bref, Barry Allen apporte la cerise sur le gâteau.

Commenter cet article

4evaheroesf 30/03/2016 20:34

Points positifs
- Barry et Kara, ça le fait !^^
- L'humour (The Blur).
- On la reverra sûrement mais pour le moment, on en a fini avec Siobhan.

Points négatifs
- La rencontre grossière entre Barry et Kara.
- Le retour de Livewire.
- Le combat final et le pardon du peuple assez ridicule.

Sinon le plan de Non ne m'intéresse pas.

Bilan : épisode sympa.