Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Americans. Saison 4. Episode 3.

31 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Americans

Critiques Séries : The Americans. Saison 4. Episode 3.

The Americans // Saison 4. Episode 3. Experimental Prototype City of Tomorrow.


De par la façon dont cet épisode est construit, on peut être sûrs et certains que la saison n’a pas terminé les rebondissements et que le jeu ne vient que de commencer. Les huit dernières minutes de cet épisode sont brillantes, surprenantes et permettent aussi de rappeler pourquoi The Americans est l’une des meilleures séries actuellement diffusée. Derrière le regard parfois innocent qu’elle porte se cache une vraie machine de guerre. Mais au delà des huit dernières minutes, cet épisode est beaucoup plus, notamment par rapport à la fuite des Jenning. Ces derniers préparent leur fuite car au fond, leurs enfants, c’est la seule chose vraie qu’ils aient construits en dehors de leur travail. La fuite est importante et elle n’arrivera probablement pas avant la fin de la saison mais je reste fasciné par la façon dont The Americans parvient à nous surprendre. Car la capacité et l’incapacité des Jenning à s’échapper reste théorique et la représentation de cet épisode l’est tout autant, comme une sorte d’étude de faisabilité encore une fois. En passant du temps avec quelqu’un avec qui il n’y a pas d’échappatoire, c’est toujours intéressant. Nous avons donc l’occasion de plonger toujours un peu plus dans la folie de The Americans et dans cette tourmente dans laquelle semble se trouver la série.

La série revient aussi sur des personnages comme Nina afin de nous donner des nouvelles. Elle est retour au goulag après avoir tenter de contacter le fils de Baklanov. Mine de rien, l’histoire de Nina dans le fond reste intéressante car elle apporte toujours plus d’informations sur le point de vue russe. Cette année d’ailleurs nous donne beaucoup plus d’informations sur le sujet, contrairement aux saisons précédentes souvent plus centrées sur le côté américain de la chose (notamment avec notre agent du FBI préféré et son enquête). Il y a des scènes intéressantes que la série parvient presque à transformer en analyse de la société de l’époque, transpirant de bonnes choses comme Liz au rendez-vous de Mary Kay, Paige quand elle regarde Henry jouer à Space Cadet sur le nouveau Pc de la famille. Ces scènes sont anodines et pourtant, elles impliquent pas mal de choses, notamment par rapport au fait que The Americans reste une série très féministe dans l’âme. Les femmes sont celles qui contemplent le monde, qui peuvent rouler les hommes dans la farine alors qu’au fond les hommes sont assez souvent ceux qui se font rouler dans cette même farine. L’une des questions les plus intéressantes que se pose la série à ce moment c’est autour de Paige.

Cette dernière ne sait pas ce que font ses parents quand ils ne sont pas à la maison. Sont-ils en train de faire du mal à des gens ? Telle est la question et la réponse que tente de donner The Americans aux interrogations de Paige est tout aussi fascinante à mon goût. La fin de cet épisode est une occasion de remettre en avant pourquoi les Jenning ne sont pas sains et saufs et que les menaces se profilent petit à petit. Paige et Henry sont donc là dans la balance, leur avenir plus ou moins en danger alors que Liz et Phil ont plus ou moins échoué quelque chose. Paige n’a pas fini son évolution et surtout, la prise de conscience future sera tout aussi intéressante. Je me demande quoi attendre de la suite des aventures des Jenning tant la série arrive à créer des tas de bonnes surprises. Et puis Liz en Cindy, c’était tout de même très sympathiques. Finalement, The Americans continue de proposer de superbes choses au fil des épisodes dans une saison qui n’avait peut-être pas démontré tout ce qu’il fallait.

Note : 9/10. En bref, encore un brillant épisode de The Americans.

Commenter cet article