Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The Haves and the Have Nots. Saison 3. Partie 2. BILAN.

26 Mars 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Haves and the Have Nots

The Haves and the Have Nots. Saison 3. Partie 2. BILAN.

The Haves and the Have Nots // Saison 3. Episodes 14 à 23 (Partie 2).
BILAN


A la fin de la première partie de la saison, nous nous retrouvions avec la mort de Quincy sur les bras. Candace, sans le sou, devait alors s’occuper du corps de Quincy et elle aura besoin de beaucoup d’aide. Pendant ce temps, Katheryn, David, Veronica et Jim sont en prison et ils vont devoir tenter de s’en sortir eux aussi. Surtout par rapport à Jim qui va passer toute la seconde partie de la saison en prison. Je ne sais pas trop pourquoi mais cette seconde partie de saison, bien que bien ficelée par moment, aura été assez décevante. Depuis le début de la série, j’ai trouvé qu’il n’y avait pas grand chose dans ces 10 épisodes, comme si tout avançait un peu trop rapidement et en même temps restait très dense. Il y a deux intrigues importantes qui se suivent durant cette salve d’épisodes. La première est celle de Candace Young. Cette dernière a le corps de Quincy sur les bras et doit aussi prendre soin de Jeffrey, son partenaire de crime pour cette fois-ci. La relation entre Candace et Jeffrey me plaît énormément mais il faut qu’un policier gay qui n’assume pas son homosexualité débarque pour que les choses deviennent vraiment plus piquantes.

En effet, Candace ne nous aura pas offert grand chose de neuf tout au long de cette seconde partie de saison. Elle tente de récupérer de l’argent, de sauver sa peau, d’aider ses amis, mais ce n’est pas toujours ce qu’il y a de plus facile. Heureusement que le jeu de Tika Sumpter reste suffisamment bon pour que l’on n’ait pas l’impression de perdre complètement notre temps. Il nous fallait bien quelque chose de ce genre là de toute façon pour aller vraiment de l’avant. En parallèle, Hanna, sa mère, n’a rien de nouveau à nous offrir alors que ses intrigues avec les Cryer étaient plutôt bonnes généralement. Et la série a abandonné tout un tas de personnages de ce genre là. Comme Wyatt Cryer aussi alors que ce dernier reprend enfin tout son intérêt dans le dernier épisode. C’est pour ce genre de personnages et le sentiment qu’ils étaient tous importants que j’appréciais The Haves and the Have Nots. Heureusement pour nous, Angela Robinson est elle aussi toujours là. Sa sortie de prison et la crise qu’elle va prendre pour sa perruque était l’un des meilleurs moments parmi ces dix épisodes. Veronica Harrington continue donc de démontrer qu’elle est complètement folle et qu’elle n’a pas froid aux yeux. Je pense que The Haves and the Have Nots avait besoin aussi d’elle pour ne pas s’enfermer trop rapidement dans des intrigues qui manquent cruellement de folie.

Jim Cryer était un salaud que j’aimais bien au milieu de ses manigances à un moment mais je crois que The Haves and the Have Nots n’avait plus besoin de lui ces derniers temps. Ou alors c’est ce qu’elle a cru. Les diverses visites de David en prison étaient ridicules et les discussions entre les Harrington et les Cryer n’ont rien su apporter de neuf. Heureusement qu’il y a donc des intrigues mettant en scène des personnages comme Candace et Veronica pour relever un peu le niveau. D’ailleurs, le face à face entre Candace et sa mère dans le dernier épisode était vraiment touchant. Les deux actrices sont dotées de vraies émotions palpables qui me plaisent énormément.

Note : 5/10. En bref, décevant.

Commenter cet article