Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : A Love You (2015)

24 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : A Love You (2015)

A Love You // De Paul Lefèvre. Avec Antoine Gouy, Paul Lefèvre et Fanny Valette.


Ce petit film ressemble à une comédie d’OCS qui aurait été tournée avec un petit budget et qui serait à suivre sur plusieurs petits épisodes d’une vingtaine de minutes. Je retrouve donc un peu de In America derrière l’idée de de road-trip durant lequel se déroule tout un tas de choses pour nos deux personnages centraux. Ce qui est assez étonnant c’est que Europacorp soit derrière cette petite comédie française moderne mais Paul Lefèvre (vu dans Malavita et Lucy) passe ici pour la première fois derrière la caméra et signe aussi par la même occasion le scénario de son film et incarne Fred, l’un des personnages principaux. Il s’est associé à l’écran à Antoine Gouy (qui connaît bien les séries OCS puisqu’il a joué dans FranceKbek et Templeton). L’idée de ce film tient à un fil mais n’est pas complètement ratée pour autant. En effet, même si certains moments de flottement nous donner de quoi nous ennuyer, certains passages sont aussi pas trop mauvais, voire même drôle. Mais l’inspiration manque cruellement au milieu du film alors que celui-ci tente de relancer les aventures de nos personnages.

Suite à une soirée trop arrosée et une nuit inoubliable avec une inconnue, Manu se réveille seul avec un message sur son bras lui donnant rendez-vous en Avignon. Persuadé qu’il s’agit de la femme de sa vie, il est prêt à tout pour la retrouver. Manu embarque, malgré lui, son pote Fred sur la route. Ce qui semblait être une simple virée entre amis va vite tourner à la catastrophe…

Le but qu’il y a derrière n’est pas forcément de rejoindre Avignon (même si c’est le but final). Le film cherche avant tout à nous parler de l’amitié de deux hommes qui vont se retrouver, se déchirer, se re-retrouver et puis le film va s’achever. Le road-trip en lui-même est sujet à quelques moments de franche camaraderie qui nous offrent ainsi de bons moments avec l’ensemble du casting. Je pense que l’on avait besoin de quelque chose de ce genre là afin de passer un agréable moment. Mais les dialogues manquent par moment d’inspiration, laissant alors une impression de déjà vu ou bien de manque cruel d’idées pour faire avancer une histoire qui traine. Pourtant, un road-trip doit évoluer avec ses rencontres. Paul Lefèvre n’aide pas vraiment alors que ce dernier a tendance à surjouer un peu par moment. Mais l’esprit un peu franco-amateur qui colle aux comédies de OCS m’a plu. C’est juste que cela n’aurait probablement pas dû être un film, mais une série de plusieurs épisodes. Car du coup le format ne permet pas de créer des extravagances à chaque nouvelle rencontre. Le film n’a pas suffisamment de temps pour tout raconter malgré tout un tas d’idées ici et là.

A côté de nos deux amis, il va y avoir une femme incarnée par une Fanny Valette pas forcément très inspirée non plus. Le film est maladroit mais elle est surtout là pour faire avancer l’histoire sans chercher à se poser trop de questions. Puis il y a des tas de trucs qui sortent un peu de nulle part comme l’histoire du dîner à la gare qui est plus ridicule que vraiment intéressant. Vous pensez vraiment qu’un clochard qui dort dans une gare de village va proposer à un homme et une femme d’avoir un diner en tête à tête ? Surtout que le clochard n’a pas grand chose de très intéressant à nous raconter non plus. Il est là pour créer une sorte de déclic mais en vain. Finalement, A Love You n’est pas la comédie de l’année et je suis partagé entre une bonne idée qui fonctionne et un film qui a énormément de mal à décoller qui se termine forcément un peu en eau de boudin. Oui, car cela se termine en eau de boudin. J’aurais aimé une fin un peu plus inspiré et moins calculée mais bon, on ne peut pas trop en demander non plus à un film comme celui-ci qui s’est probablement fait avec 2/3 sous et une caméra sous le bras.

Note : 4/10. En bref, dommage que A Love You n’ose pas plus ou bien tâche certaines bonnes idées d’invraisemblances…

Date de sortie : 24 juin 2015

Commenter cet article