Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Le Fantôme de Canterville (2016)

19 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Le Fantôme de Canterville (2016)

Le Fantôme de Canterville // De Yann Samuell. Avec Audrey Fleurot, Michael Youn et Michèle Laroque.


Le Fantôme de Canterville est à la base une oeuvre d’Oscar Wilde datant de 1887 qui a déjà connu une adaptation en 1944 mais d’autres adaptations ont également vu le jour pour la télévision notamment (dont un téléfilm avec Patrick Stewart et Neve Campbell en 1996). Cette nouvelle mouture, réalisée par Yann Samuell (La Guerre des Boutons, L’âge de Raison) n’offre rien de bien intéressant à se mettre sous la dent. En effet, avec un casting qui en fait des caisses et une mise en scène digne d’un téléfilm du lundi soir, cette comédie ne méritait probablement pas une sortie cinéma. Ce que je me demande aussi c’est comment Audrey Fleurot pout choisir autant de merde alors que cette actrice est pleine de talent. Elle continue de se retrouver dans des films ridicules et dans des rôles qui avilissent son talent a hachoir. Elle reste pourtant l’un des meilleurs éléments de ce film pendant que Michèle Laroque sévère être l’un des pires. Cette dernière donne d’ailleurs l’impression qu’elle ne sait pas jouer. Elle me rappelle la fleuriste qu’elle incarnait dans la série qu’elle a produite pour M6. Au fond, heureusement que Michael Youn, la seule personne a prendre du plaisir là dedans, est là.

Au fin fond d'une Bretagne de légendes, le fantôme d'Aliénor de Canterville est condamné à hanter le château de sa famille et à en faire fuir tout nouvel habitant. Elle remplit cette mission à merveille, aidée de Gwilherm, son fidèle serviteur. Mais lorsque les Otis, une famille fuyant la vie parisienne, achètent le château, Aliénor se désole car elle n'arrive pas à effrayer cette tribu du XXIe siècle... Pire : les enfants la ridiculisent et les parents l'ignorent ! Seule Virginia Otis, âgée de quinze ans, émue par le sort du fantôme de Canterville, cherchera à la délivrer de la malédiction qui pèse sur elle

Mais dans le registre de la comédie poussive, je trouve que Le Fantôme de Canterville ne fait pas mieux. On n’arrive pas à sourire (et la salle dans laquelle j’étais était probablement tout aussi affligée que moi alors que petit à petit elle s’est vidée de la moitié de ses spectateurs). L’écriture façon téléfilm n’aide pas vraiment et la mise en scène de Yann Samuell retrouve toutes les horreurs du cinéma français. Le montage est lui aussi haché et ridicule, ne serait-ce que pour ces transitions ridicules qui donnent l’impression de voir une mauvaise production qui aurait utilisé les thèmes iMovie plutôt que de réellement proposer quelque chose. En restant très fidèle à ce que la télévision incarne, Le Fantôme de Canterville ne fait rien de neuf. Même dans ses références (notamment à Massacre à la Tronçonneuse, etc.) le film échoue car tout est fait de la plus mauvaise façon et du plus mauvais goût comique. Comme Le Fantôme de Canterville ne fait rien de neuf, le film n’a de cesse de répéter certains gags ridicules au cas où on ne les aurait pas déjà vu une première fois (et sincèrement, c’est déjà un immense problème à mon goût). C’est sans compter sur certaines niaiseries d genre qui donnent l’impression de voir un truc qui aurait été écrit par des gens qui ne connaissent pas la comédie.

Je me demande ce que Oscar Wilde penserait s’il était dans la salle en train de regarder une adaptation de son roman culte. Je suis sûr et certain qu’il se retournerait dans sa tombe. Je ne sais pas vraiment comment j’ai fais pour ne pas quitter la salle avant la fin tant le manque cruellement de surprises n’est pas aidé par tout le reste. Notamment la photographie digne d’une mauvaise série B française ou d’un téléfilm estampillé TF1, la mise en scène de Yann Samuell ne donne aucune ampleur aux émotions ou aux gags, alors que le réalisateur se contente de filmer ce qu’il voit sans âme et puis bien évidemment nous avons le casting qui ne semble pas trop croire aux conneries qu’il raconte. Dommage, Le Fantôme de Canterville aurait très bien évidemment pu être une réussite et j’ai toujours adoré l’histoire originale. Mais cette énième adaptation ne manquera pas les années, sauf peut-être comme l’une des pires comédies de l’année.

Note : 2/10. En bref, Le Fantôme de Canterville enchaîne ridicule sur ridicule.

Commenter cet article

Anonyme 20/04/2016 10:00

J'ai adorer ce film (Le Fantôme de Canterville)! C'était génial! Michaël Youn, Michèle Laroque et Audrey Fleuron joue très bien...En un mot: Super! Je n'ai rien à dire! Très franchement bravo à Yann Samuell et au acteurs choisi pour ce film
Si je devais mettre une note sur 20 je n' ésiterais même pas ce serai 20/20! Encore Bravo