Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : Mise à l'Épreuve 2 (2016)

14 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : Mise à l'Épreuve 2 (2016)

Mise a l’épreuve 2 // De Tim Story. Avec Ice Cube et Kevin Hart.


Le premier volet de Mise a l’épreuve tentait de permettre le retour sur le devant de la scène de ces comédies de duo de flics qui s’éclatent. Tim Story avait voulu faire son Michael Bay et ainsi créer sa franchise Bad Boys à lui. C’est assumé depuis le début mais l’on ne peut pas dire que le résultat soit particulièrement encourageant. Le premier volet n’était déjà pas de très haute volée, le second joue plus ou moins sur le même registre. Tim Story, connu pour être le réalisateur de tout un tas de comédies afro-américains (notamment la franchise Think Like a Man et ses deux volets) et maintenant avec Mise a l’épreuve et ses deux volets, il continue d’explorer la culture afro-américaine à l’écran. Si c’est une très bonne chose, celui qui avait mise en scène les deux volets des 4 Fantastiques avec Jessica Alba ou encore le remake américain de Taxi, ne parvient pas à faire grand chose de neuf ici. Malgré les sympathiques Kevin Hart et Ice Cube, le film n’a de cesse d’enchaîner tout un tas de gags poussifs sur un scénario prévisible et bien embarrassant. On s’ennuie alors rapidement de ce qui aurait pu devenir une comédie culte avec un peu plus d’ambition.

Alors que son mariage approche, Ben se rend à Miami avec son futur beau-frère James pour faire tomber un trafiquant de drogue.

Mais Matt Manfredi (R.I.P.D) et Phil Hay (R.I.P.D.) n’ont pas été chercher bien loin. On se retrouve donc face à tous les poncifs de la comédie policière. Eux à qui l’on doit tout un tas de navets (Le choc des Titans, Aeon Flux) mais aussi le premier volet des aventures de Ben et James, tentent donc de revenir aux fondamentaux de la comédie de flics mais en allongeant les mauvais gags. Dans les années 90, c’était un genre qui faisait recette au cinéma. Aujourd’hui plus tellement et je ne pense pas que les retours du Flic de Beverly Hills ou encore de Bad Boys soient si attendus que ça mais peu importe. Mise a l’épreuve 2 s’inspire de la mauvaise façon de ces comédies dans le sens où il n’y a pas du tout d’ingrédients qui permettent d’apporter un poil de modernité alors qu’au fond, Mise a l’épreuve 2 n’assume pas forcément le fait d’être un revival des années 90. Côté humour, j’aurais tellement apprécié que cela soit un peu plus fun, plus drôle dans le bon sens. Je sais bien que l’humour est une question de perception personnelle mais franchement, on ne peut pas dire que Mise a l’épreuve 2 soit de bon goût. Ou en tout cas aussi efficace que l’humour du même genre que l’on avait à l’époque dans les années 90…

Reste alors Ice Cube (Friday) et Kevin Hart qui surnagent là dedans. On prend les mêmes et on recommence et après un premier volet honorable sur certains points, ce second échoue dans toutes les directions. Et laisser Kevin Hart en roue libre c’est peut-être bien la pire des choses, en tout cas ici cela se voit qu’il n’est pas cadré.

Note : 2/10. En bref, de la comédie bas de gamme. Dommage.

Commenter cet article