Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : American Crime Story : The People vs. O.J. Simpson. Saison 1. Episode 9.

1 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #American Crime Story

Critiques Séries : American Crime Story : The People vs. O.J. Simpson. Saison 1. Episode 9.

American Crime Story : The People vs. O.J. Simpson // Saison 1. Episode 9. Manna From Heaven.


Ce qu’il y a de bien avec American Crime Story c’est que l’on ne peut pas vraiment être spoiler dans le sens où l’on connaît tous le dénouement du procès. Ce n’est donc pas vraiment cela qui nous intéresse mais la tension qui est mise en scène tout au long de ce procès me fascine toujours autant. Dans cet épisode, les deux côtés de la défense vont apprendre l’existence des 13h d’enregistrements de Fuhrman dans lesquels ce dernier fait des références racistes, semble assez à l’aise avec la brutalité policière et dénigre les afro-américains, mexicains et les femmes. Cochran parle de don du ciel quand il parle de ces enregistrements car il sait que cela pourrait aider O.J. à être acquitté. Mais le juge va non seulement se moquer de Cochran mais en plus déclarer par la suite que les enregistrements ne sont pas importants dans cette affaire. F. Lee Bailey sauve donc la journée afin de faire en sorte que le juge accepte. Tout au long de l’épisode, la question se tourne vers ces enregistrements et encore une fois, j’aime beaucoup la façon dont American Crime Story parvient à nous faire passer un agréable moment car la tension est là. On a une vraie attente, construisant la tension comme celle d’un film d’action.

Clark, Darden et cie savent que ces enregistrements sont suffisants pour faire tomber leur faire à l’eau. Au début de la saison, Cochran et Darden parlaient du pouvoir aveugle que le mot « nigger » peut avoir et je pense que l’on peut l’avoir dans cet épisode. Par ailleurs, sur les enregistrements, Fuhrman dit aussi des tas de choses terribles sur Peggy, un détective, l’un des supérieur de Fuhrman et la femme du juge Ito. Si Peggy est appelée à témoigner, alors que Ito devra se retirer et il y aura une erreur judiciaire. Ce procès me fascine mine de rien, en grande partie car l’histoire se suit avec une vraie fluidité. Il n’y a rien d’ennuyeux dans cet épisode et l’on a surtout envie de voir toujours plus. Si « Manna from Heaven » est peut-être bien l’un de mes épisodes préférés de American Crime Story, je ne suis pas sûr et certain que cela soit anodin. Il y a toujours de très jolies scènes entre les personnages, chacun a son moment pour briller et puis tout est équilibré de façon assez judicieuse. Cette série est donc avant tout un constat sur une époque, celle de ce que cachait l’Amérique à cette époque : le racisme, le sexisme, et tout un tas d’autres choses. Sous couvert d’un procès célèbre. Finalement, American Crime Story n’est pas l’histoire de O.J. ou de son procès, mais celle de quelques thématiques particulièrement fortes et incarnées brillamment à l’écran.

Note : 10/10. En bref, un brillant épisode.

Commenter cet article