Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 2. Episode 9.

12 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Better Call Saul

Critiques Séries : Better Call Saul. Saison 2. Episode 9.

Better Call Saul // Saison 2. Episode 9. Nailed.


A la fin de l’épisode précédent, Jimmy parvenait à se venger de son frère Chuck en changeant une adresse sur les documents d’un gros client qu’il a réussi à garder grâce à son opération séduction dans l’épisode précédent. Volant ainsi le client à la nouvelle partenaire de business de Jimmy. Jimmy est intelligent mais Chuck l’est tout autant. En sabotant l’affaire Mesa Verde pour son frère, c’est maintenant Kim qui récupère l’affaire sauf qu’elle sait pertinemment que quand Chuck dit ce que Jimmy a fait, elle ne peut que le croire. Elle sait très bien comment est Jimmy et ce dont ce dernier est capable mais elle ne va pas laisser passer sa chance de prouver qu’elle est une bonne avocate et qu’elle peut gérer cette grosse affaire à sa manière. Quoi qu’il en soit, Jimmy continue de son côté de brasser beaucoup d’air. Il n’a pas de client mais tourne une petite publicité pour son cabinet. Le tournage est assez drôle dans le sens où il se fait sans aucune autorisation (et la façon dont il tente de se justifier est là aussi très cocasse). Mais pour en revenir à Mesa Verde, Chuck va se faire humilier en public et c’est pile poil ce que voulait Jimmy. Car ce dernier n’a pas fait tout cela pour Kim, mais uniquement pour lui-même et se venger personnellement de ce que Chuck lui a fait au fil des années en l’empêchant d’être l’avocat qu’il voulait.

Il voulait être un avocat dont Chuck serait fier mais finalement il n’a jamais été tout cela car son frère lui a mis des battons dans les roues. L’idée fonctionne en tout cas très bien et le scénario fait de « Nailed » un brillant épisode. L’avantage ici est donc de jouer encore une fois au chat et à la souris, à celui qui sera le plus malin entre Chuck et Jimmy. Jimmy est suffisamment malin pour savoir que Chuck est capable d’envoyer quelqu’un enquêter dans les parages afin de trouver chez quel photocopieur Jimmy est allé pour changer tous les numéros sur les papiers de Mesa Verde. Jusqu’au final de l’épisode où Chuck tombe sur le bon mais Jimmy l’a déjà bien soudoyé auparavant alors il ne lâchera rien. La scène est assez impressionnante, tant dans les dialogues que dans le jeu des acteurs et la mise en scène avec dehors Jimmy espionnant son frère en train de sermonner le pauvre vendeur qui ne lâche rien. Jusqu’à ce que Chuck, épuisé par tant d’électromagnétisme tombe au sol sans que personne ne semble se soucier de lui, à par… Jimmy. Car même si Jimmy déteste son frère pour ce qu’il fait en ruinant plus ou moins sa carrière et ses ambitions, il aime tout de même son frère. Ce paradoxe est intéressant et Better Call Saul parvient à l’exploiter encore une fois d’une brillante façon dans cette petite scène.

Mike de son côté se retrouve plus ou moins dans la mouise lui aussi, face à Nacho qui a tout de suite compris qui a arrêté son camion sur la route et volé un demi million de dollars. Mike était satisfait de sa petite opération et la scène de son braquage était brillante. En tout cas, tout m’a étrangement rappelé le meilleur de Breaking Bad et même tout l’épisode dans son intégralité ressemblait à un brillant épisode de la série mère de Better Call Saul. La seule personne qui semble encore très bien dans ses baskets et qui n’a pas besoin de faire grand chose c’est Kim. La chance lui a sourit grâce à Jimmy mais c’est surtout que même si elle a passé une limite, au fond elle reste suffisamment intègre. Elle n’a plus envie de parler de Mesa Verde et cela peut se comprendre, mais je suppose aussi que cela va conduire très rapidement à la fin de la relation entre Kim et Jimmy (et donc peut-être conduire Jimmy à changer de nom - peut-être sous la pression de Chuck et de son cabinet, qui sait -).

Note : 10/10. En bref, brillant.

Commenter cet article