Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Blindspot. Saison 1. Episode 16.

15 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blindspot

Critiques Séries : Blindspot. Saison 1. Episode 16.

Blindspot // Saison 1. Episode 16. Any Wounded Thief.


Je ne suis pas forcément le plus grand fan de Blindspot mais je sais la défendre dans ses histoires les plus classiques. Après tout, ce n’est pas pour beaucoup plus qu’il faut prendre cet ersatz né du succès de The Blacklist. Mais « Any Wounded Thief » est bien loin d’être ce que Blindspot a fait de mieux en termes de cas de la semaine. En effet, on se retrouve donc avec une intrigue évoluant de façon très classique, sans créer de vraies surprises. Ce qui était cependant intéressant dans cet épisode c’est le drame issue des histoires personnelles de chacun. Chacun des agents a droit sa petite histoire, ce qui donne forcément un petit plus à l’ensemble. Jane et Weller sont tellement adorables ensemble alors quand on sait que les deux acteurs ne peuvent pas se voir dans la vraie vie, c’est assez étonnant. Des petites blagues qu’ils se font l’un à l’autre, il y a quelque chose de mignon qui se dessine entre ces deux personnages. Si je suis loin d’être un grand fan de Weller, la relation des deux n’avait jamais été aussi intéressante qu’elle ne l’est dans cet épisode. Comme quoi, Blindspot est encore capable de faire des choses intéressantes. Par ailleurs, Jane et Weller reste une histoire qui est là pour gagner du temps et pas vraiment pour faire grand chose de neuf non plus, ce qui dans un sens est assez dommage car j’aurais beaucoup aimé que justement la série parvienne à me surprendre dans le bon sens ici.

Je ne contre fou cependant des relations de Jane et Weller en dehors de leur relation personnelle. C’est à dire que Weller peut sortir avec une autre femme, je n’y vois pas d’inconvénients étant donné que je ne vois pas trop ces deux personnages main dans la main ou dans un lit. C’est peut-être aussi car ce n’est pas quelque chose que j’ai envie de voir. Les flashbacks de Jane étaient quant à eux très intéressants et permettent de cerner toujours un peu plus du passé de l’héroïne. La série a besoin de nous en révéler un peu plus qu’elle ne le fait pour le moment. Les cas avec les tatouages cela va bien quelques épisodes mais cela ne peut pas durer indéfiniment. Je pense que Blindspot a besoin de donner beaucoup de réponses et elle devrait dans ce sens prendre de la graine sur The Family, la série de ABC, qui révèle des tas de réponses à son sixième épisode alors que cela aurait duré des années dans d’autres séries. Les affaires naissant des tatouages ne sont plus aussi novatrices qu’elles pouvaient l’être au départ. Ce ressort scénaristique a besoin de changer. Heureusement tout de même que certains personnages comme Patterson cherchent à aller beaucoup plus loin (même si on leur met des battons dans les roues bien évidemment). En plus de ça, Patterson doit aussi gérer David alors qu’il a fait une révélation pour leurs un an. Le dîner entre les deux était vraiment touchant.

Ce n’était pas exceptionnel mais c’est une occasion de montrer ce que les autres personnages de la série ont eux aussi à raconter. Après tout, il n’y a pas que Weller et encore moins que Jane. Si la série tente toujours d’aller un peu plus loin, au fond elle reste un peu trop classique à certains moments et ne sort pas forcément du schéma dans lequel elle s’est enfermée. Ce qui est dommage quand on voit que finalement Blindspot sait assez bien gérer les histoires personnelles de chacun.

Note : 5.5/10. En bref, heureusement que les histoires personnelles de chacun sont là.

Commenter cet article