Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Blindspot. Saison 1. Episode 19.

27 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Blindspot

Critiques Séries : Blindspot. Saison 1. Episode 19.

Blindspot // Saison 1. Episode 19. In the Comet of Us.


Mine de rien, Blindspot sait maîtriser l’action à sa façon. En plus de ça, cet épisode permet à chacun des personnages d’avoir sa propre histoire à sa façon. La dernière fois que l’on avait vu Mayfair, elle était surprise par Sofia, la petite amie qui s’était soi-disant suicidé. Sofia est donc bien en vie et avait besoin de l’aide de Mayfair. Sofia fuit quelqu’un qui sait pour le projet Daylight et elle a besoin d’argent pour quitter le pays. Cette petite partie de l’histoire était plutôt sympathique dans son ensemble, délivrant forcément une certaine forme de tension intéressante que Blindspot a maîtrisé à sa façon. Le projet Daylight est encore une partie des mystères dont Blindspot semble avoir le secret. C’est le problème sur lequel Mayfair, l’agent Carter de la CIA et Sofia ont travaillés ensemble qui consistait à récolter et utiliser illégalement des données de la NSA (et l’on suppose que ces données de la NSA sont celles que Snowden a dénoncé à sa façon). Quoi qu’il en soit, si cette partie de l’épisode reste inintéressante, je dois avouer que j’ai préféré toute l’histoire sur le campus. C’était sacrément efficace en termes d’action mine de rien. L’affaire de la semaine implique donc l’université d’Hudson et l’équipe de football de cette université. Créer une histoire de shooting dans une université américaine est presque quelque chose d’un peu trop facile dans un sens, en grande partie car les shootings dans les universités sont des trucs qui existent régulièrement.

« In the Comet of Us » utilise tout cela de façon plutôt intelligente sans temps morts. En effet, tout au long de l’épisode l’action n’a de cesse de surprendre les téléspectateurs. J’ai bien aimé les explosions en tout genre, les scènes complètement barrées de tire dans tous les sens. Entre Weller qui grimpe aux murs, et les autres, je trouve que Jane perd plus ou moins ici (comme avec les quelques épisodes précédents) son statut d’héroïne. J’ai l’impression que Blindspot cherche à devenir une série moins dépendante de son héroïne afin de se concentrer sur les autres personnages et leur utilité dans l’univers de Blindspot. Dans un sens, ce n’est pas une mauvaise chose. Cela permet au contraire de voir les choses différemment. Le plus important n’est pas vraiment le fond de l’affaire de la semaine qui n’est pas si exceptionnel que ça mais plutôt l’action que cela amène dans l’épisode. Weller de son côté avait sa petite histoire personnelle mais rien de bien transcendant non plus. Je trouve même que Weller était une déception à sa façon, en grande partie car ce personnage n’a de cesse d’être terriblement ennuyeux à mon goût. Le seul intérêt était de voir Weller se transformer en Spiderman au milieu de l’épisode. Rien de plus. On approche à grands pas de la fin de la saison et le cliffangher de celui-ci me laisse perplexe.

Note : 7/10. En bref, un raid efficace.

Commenter cet article