Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Chicago Med. Saison 1. Episode 13, Chicago Fire. Saison 4. Episode 18

10 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Chicago Fire, #Chicago Med

Critiques Séries : Chicago Med. Saison 1. Episode 13, Chicago Fire. Saison 4. Episode 18

Chicago Med // Saison 1. Episode 13. Us.
Chicago Fire // Saison 4. Episode 18. On the Warpath.


Les amis, c’est la famille que l’on choisit et c’est vraiment ce qui se passe dans Chicago Med cette semaine. La famille de ces personnages ce sont les médecins qui sont devenus leurs amis au fil des épisodes, des années, etc. Depuis le début de la saison, Chicago Med tente de jouer une carte assez classique mais c’est loin d’être une mauvaise chose. Je trouve même que c’est une excellente idée qui en plus de bien fonctionner, délivre quelque chose de touchant derrière. « Us » aurait dû être au départ le dernier épisode de la saison mais grâce à son succès, Chicago Med a eu des épisodes en plus. Je ne suis pas sûr et certain que Chicago Med (comme les autres de la franchise) aient besoin de 22 épisodes par saison mais c’est ce que l’on aura pour les deux séries l’année prochaine. Quoi qu’il en soit, « Us » se concentre énormément sur les relations entre les personnages et les conséquences que ces relations peuvent parfois avoir sur nous. Cet épisode était plus ou moins présenté comme un épisode important. Peut-être est-ce dû à cause de la bande annonce à la fin de l’épisode précédent, ou bien simplement car cela devait être le dernier de la saison alors j’en attends forcément beaucoup plus qu’il n’en faut.

Quoi qu’il en soit, les personnages sont au rendez-vous de la façon que j’avais imaginé et c’est largement suffisant pour moi. Je n’ai de toute façon jamais vu cette série comme une brillante série médicale, juste comme une série qui tente à sa façon d’apporter un peu de nouveauté dans un genre épuisé tout en restant très classique en parallèle afin de ne pas forcément oublier l’héritage de départ. Ce que je trouve cependant dommage c’est que l’histoire du B.I.I.D. soit aussi mal utilisée. On a donc l’impression ici que c’est une intrigue très secondaire. J’aurais aimé plus d’explications du désordre et peut-être aussi un peu plus de description émotionnelle là dedans. Il aurait été intelligent en tout cas d’aller dans cette direction. Mais quoi qu’il en soit, ce sont encore une fois les personnages plus que les intrigues qui valent le coup. La façon dont chacun se confronte apporte forcement son lot d’agréables surprises sans en faire des caisses et c’est plus ou moins ce que je suis venu chercher au premier abord ici. Bien entendu, Chicago Med n’est pas au meilleur de sa forme par moment mais fort heureusement pour nous qu’il reste quelques intrigues et quelques personnages qui peuvent sortir du lot dans l’attente d’un mieux ou en tout cas d’un plus. Avec Chicago Fire, la franchise continue d’être fidèle à elle-même. L’histoire de Casey étant en partie terminée, Chicago FIre peut maintenant se concentrer sur d’autres choses.

Dans cet épisode, nous avons énormément d’intrigues à suivre mine de rien : un mariage, des menaces sur la vie d’un personnage de la série et tous les drames romancés et relationnels dont une bonne série comme Chicago Fire a besoin, sans compter que l’histoire de Casey prend une nouvelle ampleur bien évidemment. Il y a tellement de choses dans cet épisode que Chicago Fire m’a donné l’impression de trouve en raconter l’un coup. Non pas que je n’aime pas quand la série rythme les choses de façon assez intelligente comme ici, mais je ne m’attendais pas du tout à un épisode aussi riche alors que la saison avait jusqu’à présent réussi à garder un rythme de croisière beaucoup moins soutenu. J’aime bien l’histoire de Brett par exemple. Même si elle reste assez surréaliste, elle est intense comme il faut pour que l’on ait envie de voir la suite. Après tout, Chicago Fire ne cherche pas à être une peinture réaliste des pompiers de Chicago, uniquement à nous raconter des histoires de papiers et c’est déjà suffisant. Avec l’histoire de Brett, Chicago Fire continue de dérouler une histoire totalement différente de ce que l’on avait été habitué à voir jusqu’à présent et c’est un choix judicieux. De plus, Brett et Jimmy forment un duo que j’ai tendance à apprécier. Je me demande donc ce que Chicago Fire compte faire par la suite. On va devoir patienter.

Finalement, si Chicago Med achève une partie de l’intrigue de la saison de façon assez ennuyeuse malgré des personnages en forme, Chicago Fire a au moins le mérite de mettre le paquet sur les intrigues ce qui m’a probablement imposé de faire une comparaison entre les deux séries, quitte à finir un poil plus déçu que prévu.

Note : 4.5/10 et 6.5/10. En bref, deux épisodes très différents.

Commenter cet article