Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : DC’s Legends of Tomorrow. Saison 1. Episodes 10 et 11.

19 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Legends of Tomorrow

Critiques Séries : DC’s Legends of Tomorrow. Saison 1. Episodes 10 et 11.

DC’s Legends of Tomorrow // Saison 1. Episodes 10 et 11. Progeny / The Magnificent Eight.


Après avoir réussi à faire quelque chose de vraiment intéressant ces derniers temps, ces deux épisodes font replonger la série avec une narration toujours plus répétitive sans parvenir à briller comme il se doit. « Progeny » tente de parler de Hitler à sa façon, sous une métaphore bien à elle, sauf que le résultat est vraiment différent de ce que j’avais imaginé. Si la série fait des clins d’oeil à ses références en matière de séries de voyages dans le temps (on parle bien sur de l’ancienne série de Arthur Darvill, Doctor Who), l’ensemble n’est pas suffisamment fort pour devenir particulièrement intéressant pour autant. Cet épisode est plus ou moins l’histoire de Continuum, où nos personnages tentent d’éviter une société contrôler par une société. Dans le registre de la dystopie, cet épisode tente de proposer quelque chose de neuf mais le conflit central n’est pas aussi pertinent et passionnant que Legends of Tomorrow aurait pu le rendre. Il ne se passe donc que très peu de choses là dedans, surtout que par rapport à la narration de cet épisode, j’ai l’impression que Legends of Tomorrow n’a toujours pas trouvé le ton qu’il faut. De toute façon, Legends of Tomorrow n’est pas une série prévue pour être une série de grandes idées. Elle est simplement une petite série qui ne fait pas grand chose de vraiment neuf finalement.

Et bien qu’elle a tenté auparavant, elle ne réussi pas totalement dans ces deux épisodes à nous intriguer pour la suite. Surtout que tout ce qui se passe dans « Progeny » par exemple m’a donné une impression étrange que Legends of Tomorrow échouait légèrement à rapport à ce qu’elle aurait clairement dû être. A côté de ça, Legends of Tomorrow tente de donner à Rip Hunter la place de héros sans parvenir complètement à être un héros non plus. Arthur Darvill se trouve être de ce fait l’une des raisons du semi-échec de l’épisode. Bien que la série ne soit pas incapable de créer des choses avec ses personnages, le résultat n’est pas toujours bien bon. « Progeny » fait partie des épisodes les plus faibles de la série, pas sans intérêt mais faible. « The Magnifient Eight » est de son côté une sorte de direct référence à The Hateful Eight, le film Quentin Tarantino. Sur le papier, je ne pouvais qu’être excité à l’idée de mélanger western et SF, notamment car j’ai de très bons souvenirs du genre avec Firefly. Je ne m’attendais bien évidemment pas à un remake de Firefly dans Legends of Tomorrow mais à quelque chose de fun, raconté comme on peut l’attendre de Legends of Tomorrow avec une vraie intelligence narrative. Sauf que la façon de raconter le tout se fait répétitive et cela se ressent.

On retrouve donc des héros comme Jonah Hex sont intéressants. D’autant plus que Legends of Tomorrow tente de nous offrir des liens assez forts entre lui et Rip Hunter, ce qui n’est pas sans faire référence à la fois à Doctor Who qui retrouve parfois des gens et des espèces qu’il a connu par le passé. Mais aussi une référence à un personnage comme Jonah Hex, connu. Ce n’est pas la première fois de Rip dans le vieux ouest, mais sincèrement malgré les connexions du personnage et ce que tente de construire Legends of Tomorrow derrière, l’ensemble reste un poil trop ennuyeux à mon goût. Quelques scènes d’action mises en part, la série a énormément de mal à maintenir une narration fluide alors que l’on a surtout l’impression d’enchaîner action et ennui tout au long de l’épisode. Dès que l’épisode tente de sortir un peu du lot, les choses sont vraiment intéressantes, mais Legends of Tomorrow ne parvient pas pour autant à faire grand chose de neuf non plus de ce point de vue là. Car si le décor est différent, l’intrigue et la façon dont elle évolue, on connaît déjà très bien la formule maintenant car on l’a déjà vu auparavant dans Legends of Tomorrow. Ils avaient ici le potentiel de sortir du lot, d’aller dans une toute nouvelle direction et finalement c’est tout le contraire qui se passe, en raisonnant familièrement sans chercher à nous surprendre.

Note : 4.5/10 et 5/10. En bref, l’ambition de Legends of Tomorrow reste intéressante même si l’exécution de cette ambition se fait au travers d’épisodes très basiques.

Commenter cet article