Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Falco. Saison 4. Episodes 5 et 6.

26 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Falco

Critiques Séries : Falco. Saison 4. Episodes 5 et 6.

Falco // Saison 4. Episodes 5 et 6. Loin des yeux / Le poids du silence.


Bien que l’ombre de Falco plane toujours, David Kammenos alias Maxime Kuching fait très vite oublier son prédécesseur. Ce qui ne veut pas pour autant dire que Falco est en train de s’améliorer. En effet, on souligne toujours les mêmes problèmes dans la narration, comme si la série avait plus ou moins perdu foi en ce dont Falco est réellement capable. Il n’y a pas vraiment de fils rouges passionnants et cela manque donc de continuité entre les épisodes. D’ailleurs, les deux épisodes précédents reposaient énormément sur la présence presque fantomatique de Sagamore Stévenin alors que ce dernier était encore présent l’an dernier que la saison 3 était en grande partie mal fichue, voire catastrophique sur certains points. Ne connaissant pas du tout le modèle allemand dont Falco est un remake français, je ne peux pas vraiment juger de l’évolution du personnage et de la façon dont ce dernier doit réellement apprendre à vivre au fil des épisodes. Cependant, la version allemande est encore à l’antenne si mes souvenirs sont bons, ce qui veut donc dire qu’ils ont eu largement de quoi raconter des histoires qui pouvaient passionner des millions de téléspectateurs. Certes, le public allemand est friand de tout un tas de trucs assez étranges comme Alerte Cobra qui dure encore (depuis plus de 15 ans si je ne m’abuse) alors il n’est peut-être pas à prendre en exemple.

Mais au delà de ça, le fait que les cas de ces deux épisodes ne soient pas exceptionnels n’aide pas forcément à avoir envie de revenir semaine chaque afin de découvrir ce que Falco a encore en stock pour nous. En effet, après les deux épisodes précédents j’ai pensé abandonner la série afin de ne pas trop m’attacher à Maxime. Après ces deux épisodes, je ne suis pas plus attaché que ça non plus et malgré quelques moments intenses et réussis, l’ensemble manque d’un ingrédient crucial : d’originalité. Alors certes, je regarde ici une série policière qui était déjà basée sur quelque chose d’un peu déjà vu ailleurs et notamment toute la conspiration du meilleur ami responsable du coma de Falco etc. et tout ce qui a suivi par la suite. Sauf que cela fonctionnait car c’était construit comme un bon polar avec du fil rouge et des histoires sombres. Falco pouvait presque passer pour le Braquo de TF1 d’une certaine façon, avec une violence acidulée mais surtout suggérée plus que réellement montrée. Falco s’inscrivait alors dans la lignée de Profilage que TF1 labellisait plus ou moins de la même façon. Désormais, Falco est devenue une série policière française banale, à l’instar d’une R.I.S fût une époque qui a connu moult changement d’équipe, tant devant la caméra que derrière.

Si s’attarder sur les deux cas de la semaine n’est à mon sens pas nécessaire, ce que Falco aurait pu faire c’est justement nous offrir un spectacle légèrement plus fun, plus habité que ce à quoi nous avons eu droit dans ces deux épisodes. J’ai envie d’oublier Falco par la même occasion, non pas la série mais le personnage afin de pouvoir m’imprégner un peu mieux de l’histoire et de ce qu’ils ont à nous conter sauf que c’est un exercice difficile. La présence n’est pas suggérée comme dans les deux épisodes précédent, ce qui est déjà un bon point. Falco donne alors plus de place à David Kammenos. Ce dernier montre un peu plus de son talent et il n’est finalement pas si mauvais que ça. Il porte même plutôt bien la série sur certains aspects et permet de contrebalancer avec Falco en jouant quelqu’un de légèrement différent. Mais la différence ne veut pas pour autant dire que c’est une grande réussite non plus. Je pense que les scénaristes sont encore en train de se chercher et de savoir ce qu’ils veulent réellement faire de la série. Il reste encore deux épisodes après ces deux-ci et j’espère qu’ils vont donc pouvoir enfin donner à Maxime des libertés ou alors raser complètement de la carte le personnage de Falco qui habite encore trop la série dû au fait qu’ils semblent garder en stock le potentiel retour de Sagamore Stévenin. Mais il ne faut pas se leurrer, Falco n’aura pas un avenir radieux. Les audiences sont de plus en plus mauvaises et TF1 a besoin de séries fédératrices.

Note : 4.5/10. En bref, des efforts notables sont faits et David Kammenos s’avère bien meilleur que je ne l’imaginait mais la série se banalise et traite des affaires comme n’importe quelle série policière de TF1. Falco a le syndrome Profilage saison 6… Dommage.

Commenter cet article