Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Finding Carter. Saison 2. Episodes 18, 19 et 20.

1 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Finding Carter

Critiques Séries : Finding Carter. Saison 2. Episodes 18, 19 et 20.

Finding Carter // Saison 2. Episodes 18, 19 et 20. She’s Come Undone / Never Let Me Go / The Heart is a Lonely Hunter.


Dans sa période auto-destructrice, Carter continue de faire des choix douteux, notamment quand elle décide de sortir avec Jared. Ce dernier n’a pas la meilleure des influences qu’il soit sur Carter et cette dernière est la seule à ne pas s’en rendre compte. Elle va probablement souffrir à un moment donné mais elle ne le sait pas forcément au premier abord. Elle va le découvrir par la suite je suppose. Quoi qu’il en soit, cet épisode c’est aussi celui du cliffangher qui doit nous rappeler que Crash revient… A chaque fois que Crash a fait une apparition dans la série, cela ne s’est pas toujours soldé par la meilleure des choses mais étant donné que son retour ne va pas se faire au milieu d’un dernier épisode de saison, je suis presque optimiste sur la rencontre. Quoi qu’il en soit, j’ai bien aimé certaines idées de ces trois épisodes alors que Carter est bousculée par ses deux mères au sujet de celui qu’elle aime en ce moment. Elle a besoin dans « She’s Come Undone » d’avoir son premier vrai rendez-vous galant avec Jared. Et ensuite, elle doit aussi passer la nuit avec lui. Ce que je me demande tout de même c’est si Finding Carter ne va pas parfois chercher trop loin ses idées. Elle a un très joli lot de personnages et faire intervenir des personnages comme Jared au beau milieu de la saison histoire de créer une intrigue éphémère autour de Carter n’a jamais été la meilleure des solutions.

Sur le court terme c’est pas mal, cela permet de remplir un arc narratif tout entier et de développer une intrigue assez sympathique et divertissante mais sur le long terme cela montre aussi les faiblesses de cette série, un peu comme Switched at Birth a pu avoir des faiblesses de ce genre là alors qu’elle oscille entre une saison catastrophe et une demi-saison en bonne voie. Finding Carter est clairement en train de suivre le même chemin alors que cette saison 2 avait assez bien débutée et semble se terminer en eau de boudin actuellement. Ensuite, la petite soirée va rapidement tourner mal et Ben et Carter vont devoir gérer la soeur du premier qui est très mal en point. C’est presque dommage de faire un épisode sur une fête qui tourne mal alors que c’est quelque chose que Finding Carter a déjà traité auparavant. C’est des sujets qui sont vus et revus dans ce genre de séries alors que celle-ci avait justement au départ réussi à échapper par moment à la lubie de faire des épisodes très facile. Il y avait auparavant une sorte de légère réflexion au fond des épisodes de Finding Carter qui ne donnait envie d’en voir un peu plus. Mais là, c’est clairement en train de devenir une sacré débandade.

Liz a énormément de mal aussi à accepter le fait que Carter est maintenant devenue une grande fille. C’est ce qu’elle n’aura de cesse de se rappeler dans « Never Let Me Go » jusqu’à ce qu’à la fin de l’épisode, Liz accepte de laisser sa fille partir car de toute façon, elle ne peut pas faire les choses autrement. Et Carter va retrouver Lori jusqu’à ce que dans « The Heart is a Lonely Hunter », Lori et Liz décident d’avoir une petite discussion, démontrant à Carter qu’au fond ce sont des mères et qu’elles ont raison de s’inquiéter pour leur fille. Liz a l’impression de ne plus trop savoir qui est Carter et cela peut se comprendre car depuis qu’elle est devenue elle a vécu tellement de choses différentes, est passée par tellement d’émotions que la pauvre petite elle ne peut pas tout raconter et elle intériorise. Sauf que ce genre de questions qui pourraient être intéressantes à développer, Finding Carter les laisse de côté afin de parler de ses pseudos romances assez pompeuses par moment. Et encore, Jared et Carter ne sont pas les seuls. Il y a aussi les intrigues des autres personnages comme Bird, ou encore grand qui hérite de la meilleure intrigue de cette seconde partie de saison 2 dans « The Heart is a Lonely Hunter » alors qu’il mange par accident des space-brownies et qu’il va donc être complètement défoncé.

Grant n’est pas incarné par le meilleur des acteurs pour jouer toutes les scènes mais c’était suffisamment cocasse malgré tout pour que j’en garde un agréable souvenir. C’est déjà pas mal. Finalement, si je ne suis pas sûr et certain que Finding Carter est en train de vraiment changer, la série a réussi aussi à délivrer de bonnes choses. Notamment avec Taylor. J’aime bien ce que cette dernière est en train de devenir, et pas uniquement au travers de ses relations qui restent assez tendres voire presque touchantes. Finding Carter reste une série pour adolescent(e)s très classiques dans sa formulation des choses. MTV n’a pas bousculé grand chose à ce que ABC Family (bientôt Freeform) avait déjà pré-établi avec la plupart de ses teen-show de Switched at Birth à The Secret Life of the American Teenager (dont je n’ai jamais pu aller au delà des quelques premiers épisodes de la saison 1, mais ça c’est une toute autre question).

Note : 4.5/10. En bref, la série fait des efforts par moment mais ils ne sont pas suffisants.

Commenter cet article