Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Girls. Saison 5. Episodes 6 et 7.

7 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Girls

Critiques Séries : Girls. Saison 5. Episodes 6 et 7.

Girls // Saison 5. Episodes 6 et 7. The Panic in Central Park / Hello Kitty.


« The Panic in Central Park » est étrange dans le sens où faire un épisode sur Marnie était ambitieux. C’est une agréable surprise de voir que cet épisode est réussi. Cet épisode est très différent des précédents aussi, car il parvient à se concentrer sur un personnage qui n’ait pas mon personnage préféré. Loin de là. Cet épisode m’a cependant fait penser à un précédent épisode de la série avec Hannah au centre de l’histoire. Je ne me souviens plus bien évidemment de l’épisode, mais il me semble qu’il était dans l’une des premières saisons de la série. C’était touchant et puis « The Panic in Central Park » est tout aussi touchant. C’est l’histoire d’une femme, dans son intimité finalement, au travers d’un épisode qui apparaît comme un prisme pour développer un peu plus l’histoire. Bien que Marnie ne soit pas le personnage le plus apprécié dans Girls, on est obligé de reconnaître que cet épisode pourrait nous donner envie d’en voir beaucoup plus et de l’aimer. Ce qui est un sentiment que je n’avais pas eu auparavant. Cet épisode est aussi celui qui montre Marnie sous un oeil nouveau, peut-être même est-ce la version de Marnie que je préfère depuis le début de la série. Tout commence avec Marnie au lit avec Desi. Avec quelques notes à la guitare, la série commence à nous emporter.

On sent que cette relation ne fonctionne plus, qu’elle n’est pas au beau fixe. Marnie voit les défauts de Desi et j’aime bien la façon dont tout cela s’organise tout au long de l’épisode. Alors qu’au premier abord je ne m’attendais pas à un épisode centré sur elle, le choix s’est avéré être beaucoup plus judicieux que je ne l’imaginais au départ. Elle quitte l’appartement afin de gagner de la place et du temps pour elle. Là aussi la série parvient à être différente, à nous proposer quelque chose de propre à elle et à ce à quoi elle nous habitue depuis un bout de temps maintenant. C’est là que l’histoire de Marnie touche une autre partie de la série qui me plait d’ailleurs tout autant : la solitude du personnage. On sent qu’elle est seule et c’est avec un ton particulièrement juste que l’on nous plonge là dedans. Parfois, j’ai un peu de mal à cerner où est-ce que Girls veut aller mais elle fonce, la tête la première. Ce côté un peu brut par moment me plaît car la série ne tatillonne pas et se permet donc de faire tout un tas de choses, sans prendre le temps de nécessairement réfléchir. Certes, il doit y avoir réflexion auparavant dans la writer’s room mais ce n’est pas ce qui m’a le plus interpelé pour autant.

En ne posant pas trop de questions, l’histoire de la relation entre Adam et Jessa vient enfin de connaître une évolution et il était sacrement temps. La série revient donc à quelque chose d’assez neuf, qui lui sied bien. La réflexion n’est pas ce qu’il y a de plus important et « Hello Kitty » n’est pas forcément l’épisode le plus original de Girls. Mais pourtant, tout commence avec Hannah dans un cold-open qui colle parfaitement avec l’image que j’ai de cette série, presque comme un retour aux sources qui fait son bout de chemin. C’est un épisode qui est là pour changer un peu la dynamique de la série (et donc de la saison par la même occasion). Ce n’est pourtant pas labellisé en tant que tel et ce n’est pas le plus brillant des épisodes non plus mais c’est le premier épisode de Girls qui montre à quoi ressemble les conséquences dramatiques (et irréversible) qu’un évènement que avoir ici sur l’amitié centrale de la série, celle de Hannah et Jessa. Le fait que Hannah et Jessa soient amies depuis tant d’années, et que la série les déchire ici à cause d’un garçon, n’est pas sans faire écho aux disputes de Hannah et Marnie il y a deux saisons de ça quand Girls posait la question de l’amitié et de sa durée dans le temps. Est-ce que l’on peut toujours rester ami(e)s avec des gens qui n’ont plus nécessairement les mêmes centres d’intérêt que nous ? Je crois que « Beach House » était l’un de ces symboles là.

Le voyage dans les Hamptons avait été un éveil important pour Girls et je pense que ce nouvel épisode est presque une suite à « Beach House ». Mais une suite qui n’est malheureusement pas aussi réussie. Certes, Jessa et Adam c’est un bon point de départ mais ce n’est pas suffisant pour autant non plus. Quoi qu’il en soit, ces deux épisodes nous offrent donc plus ou moins quelque chose à quoi je m’attendais… et l’évolution de la saison va dans le bon sens pour le moment. A suivre…

Note : 10/10 et 7/10. En bref, deux solides épisodes de Girls, dont un surprenant.

Commenter cet article