Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Lost & Found Music Studios. Saison 1. Pilot (Canada).

3 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Lost and Found Music Studios

Critiques Séries : Lost & Found Music Studios. Saison 1. Pilot (Canada).

Lost & Found Music Studios // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Après avoir récupéré Degrassi, Netflix se lance dans une toute nouvelle série pour adolescents canadienne avec Lost & Found Music Studios. Produite comme une fausse série-réalité, elle ressemble un peu à Backstage, une autre série canadienne du même genre (ou en tout cas assez proche) qui vient de débuter. Sincèrement, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre mais je me suis dit pourquoi pas. Après tout, même s’il y a 26 épisodes, si la série fonctionnait sur moi, je n’aurais pas eu de problème à aller au bout. De plus, Frank Van Keeken connait son univers alors qu’il est connu pour être le créateur de The Next Step : Le Studio, une série du même genre qui n’était pas pour autant exceptionnel de ce que j’ai l’impression d’en lire à droite et à gauche. Lost & Found Music Studios en est une sorte de spin-off. Si l’idée d’avoir une série construite comme une série réalité me plaît énormément, le résultat est complètement différent et surtout loin d’être à la hauteur de mes attentes. On nous raconter alors les aventures de musiciens qui tentent d’écrire les meilleures chansons possibles et imaginables, tout cela avec des problèmes de relation entre les personnages bien évidemment. Si cela avait été une vraie série-réalité, je suis sûr et certain que j’aurais trouvé en Lost & Found Music Studios un intérêt.

Lost & Found Music Studios suit un groupe de musiciens adolescents qui s'efforce de trouver un son authentique et de perfectionner leur art dans un prestigieux studio tout en cherchant à se faire une place dans le monde de la musique. Au fur et à mesure des épisodes, les jeunes artistes découvrent les hauts et les bas de l'industrie de la musique, de l'amour, de l'inspiration et de la rédemption. Le prochain tube ne tient peut-être qu'à un chagrin…

Au moins celui de nous raconter quelque chose d’intelligent sur le monde de la musique chez les adolescents. Frank Van Keeken aurait très bien pu le faire sauf que le résultat est bien différent du potentiel qu’il y avait derrière. Ce premier épisode ne fonctionne pas totalement malgré une ouverture assez efficace avec un titre qui reste en tête. Je pense que le plus gros problème de Lost & Found Music Studios est le côté série-réalité. Les scènes d’interviews sensées apporter un petit plus alourdissement malheureusement le récit et au final, Lost & Found Music Studios finit par devenir presque insignifiante. Surtout quand on sait que tout cela ne sort pas forcément de la meilleure des imaginations. On retrouve alors pas mal de poncifs de la série pour adolescents et je préfère en l’occurence un peu plus Backstage qui a débuté la semaine dernière au Canada. Cette dernière a au moins le mérite d’explorer quelque chose et de ne pas nous donner l’impression que tout part en sucette. Accessoirement, Lost & Found Music Studios a beau être sur la musique, les personnages brassent énormément d’air. A force de dire « J’ai créé la plus belle chanson de mon répertoire », de faire quelques notes et de chanter un semblant, Lost & Found Music Studios ne parvient pas à faire grand chose.

J’aurais justement apprécié que cela soit un poil différent, que le scénario donne un vrai élan créatif à un univers qui avait du potentiel. Du coup, quand on enregistre un clip à la fin de l’épisode 1.02 par exemple, Lost & Found Music Studios n’échappe pas à un manque cruel de sens des réalités. La série veut montrer un portrait moderne (avec tous ces gens filmant avec leur portable et leur iPad) mais c’est loin d’être aussi bon que l’on aurait pu l’imaginer. Côté casting, on se retrouve avec de parfaits inconnus ce qui dans un sens n’est pas plus mal, surtout que de toute façon on n’en demandait pas beaucoup plus de Lost & Found Music Studios que de nous introduire des adolescents que l’on ne connait ni d’Adam ni d’Eve. Finalement, je ne vais pas aller au delà ces 5 premiers épisodes que j’ai regardé. Si je vous parle de ce premier épisode c’est surtout en connaissance de cause de la suite qui n’a rien de bien transcendant. De toute façon, on n’en demandais pas forcément beaucoup plus à Lost & Found Music Studios, que d’être un divertissement qui plaira aux adolescentEs (et j’insiste sur le fait que cela plaira à des adolescentEs). Mais personnellement j’ai d’autres attentes et surtout d’autres choses plus intéressantes à voir. Netflix m’a déjà eu avec son effet pervers : t’enchaîner le suivant sans vraiment le demander, alors j’arrête les frais.

Note : 4/10. En bref, cela restera honorable pour des adolescentes en manque de séries époque Hannah Montana. Rien de plus.

Commenter cet article