Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episodes 15, 16 et 17.

5 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Major Crimes

Critiques Séries : Major Crimes. Saison 4. Episodes 15, 16 et 17.

Major Crimes // Saison 4. Episodes 15, 16 et 17. The Jumping Off Point / Thick as Thieves / #FindKaylaWeber.


Il est parfois très difficile de cerner ce que Major Crimes veut véritablement faire. Mais le prochain épisode (4.18) était sensé être le dernier épisode de la saison avant que TNT ne décide de commander 5 épisodes supplémentaires portant ainsi cette saison 4 à 23 épisodes. Au travers de ces trois épisodes, il y a une certaine continuité que j’aime beaucoup. D’ailleurs, les meilleures histoires policières sont bien évidemment celles qui sont chargées d’émotions. Et « The Jumping Off Point » a justement cet avantage de prendre une affaire avec un sujet très fort. L’idée est donc de raconter l’histoire de Kyle Gillam, un garçon qui pour gagner sa vie s’est prostitué. Cela permet aussi à Rusty de se remémorer certains mauvais souvenirs de sa vie passée où il devait se prostitué pour donner de l’argent à sa mère. C’est terrible car il y a quelque chose de beaucoup plus important là dedans, notamment quand la mère de Kyle raconte qu’elle a pris rendez-vous avec lui afin de le convaincre de tout arrêter et de revenir à la maison. Ce n’est pas quelque chose que Rusty aurait pu avoir en tout cas. Au delà de toute cette affaire, ce que je trouve d’intéressant avec cet épisode c’est aussi le fait que la série continue de créer une certaine notion d’unité entre Sharon, Rusty et Andy. On a l’impression que c’est en train de devenir une vraie famille et je préfère ces intrigues là que les errances autour de Rusty depuis le début de la saison.

En effet, l’histoire de Slider (qui se poursuit encore dans ces trois épisodes) est loin d’être passionnante. Je trouve qu’il manque toujours un petit quelque chose qui aurait pu permettre à Major Crimes de sortir un peu des carcans. Certes, « #FindKylaWeber » nous offre une certaine conclusion à cette histoire, d’autant plus que cela permet à Rusty de retrouver le garçon avec qui il passait du temps au début de la saison et dont j’ai déjà oublié le nom. Je me demande si Major Crimes va enfin créer une relation pour Rusty. Ce dernier n’est pas prêt mais bon, s’il ne commence jamais il ne sera jamais prêt. Je suis certain qu’en plus de ça ce pourrait faire un couple très mignon et cela permettrait à Major Crimes de raconter autre chose avec Rusty que tout ce que l’on a vu jusqu’à présent. Surtout que le schéma se répète un peu et commence à devenir légèrement pompeux depuis quelques temps. Rusty a toujours été l’un de mes personnages préférés dans Major Crimes, peut-être aussi car son histoire me touche mais au fond, ce n’est pas le meilleur personnage aujourd’hui. Je préfère largement des personnages comme Provenza, ou même Andy et Sharon dont la relation est devenue beaucoup plus sympathique au fil des épisodes cette année.

Je pense que Major Crimes est dans une sorte de transition où elle doit apprendre de ses personnages et développer des intrigues complètement différentes. L’esprit cynique de Provenza est ce qui ressort le plus cette année et qui donne aussi à Major Crimes un peu de fraîcheur et de nouveauté. Cela change de ce que l’on a eu pour habitude de voir ces derniers temps et ce n’est pas plus mal. Avec « Thick as Thieves » les choses sont complètement différentes alors que l’affaire de cette semaine là se concentre énormément sur les interrogatoires. Dans cet épisode, nous avons surtout droit à un Rusty qui apprend un peu de la vie. Il était temps que ce garçon commence à véritablement grandir car l’on a pu le voir déjà bien grandir au fil des années et des épisodes. Le dilemme personnel de Rusty donne aux téléspectateurs l’opportunité de voir Sharon agir en tant que mère. C’est quelque chose que l’on n’avait pas vu depuis un bon bout de temps et c’est rafraîchissant là aussi. Elle a été directe avec lui, comme elle peut l’être avec les suspects. Je pense que Rusty avait besoin de l’entendre. Quoi qu’il en soit, je trouve que Major Crimes a besoin de donner une leçon à certains personnages et je crois que Rusty est aussi en train d’apprendre des choses ce qui en soi n’est pas bête.

Accessoirement, le dernier épisode du lot était lui aussi différent, peut-être car il y a aussi deux tragédies en un seul épisode : la mort de Kayla n’était même pas un meurtre, ce qui a laissé les mains de la police complètement liées. Durant cet épisode, la série fait des choix complètement différents de direction ce qui change aussi un peu de ce que l’on avait pour habitude de voir (et ce n’est pas plus mal). La scène où les détectives trouvent le corps de Kayla est assez terrible mais c’est comme ça dans Major Crimes. Les moments de ce genre là, impliquant de vraies émotions, sont riches. Le pire est peut-être la déclaration de Flynn « Unfortunately, sir... ma'am, we found your daughter's body in a box in the refrigerator, wrapped in a plastic bag. ». C’est à ce moment là que l’on se rend encore plus compte de l’implication émotionnelle qu’il y a derrière. Finalement, ces trois épisodes ont fait évoluer l’histoire de Rusty de façon assez drastique ce qui n’est pas plus mal étant donné que c’était la pire intrigue de la saison. On a besoin de voir des choses complètement différentes désormais. Puis il y a eu des cas de la semaine très bien gérés, ce qui a permis d’équilibrer les choses et surtout de nous faire un peu oublier les problèmes.

Note : 6/10. En bref, un lot d’épisodes satisfaisants.

Commenter cet article