Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Quantico. Saison 1. Episode 16.

5 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Quantico

Critiques Séries : Quantico. Saison 1. Episode 16.

Quantico // Saison 1. Episode 16. Clue.


Simon a appelé le terroriste The Voice et franchement, quand on entend la voix de ce terroriste, on a juste envie de fuir… Quantico. Ou alors, est-ce simplement l’émission de NBC qui tente de détruire la série de ABC. Le scénario serait sacrément tordu tout de même. Mais bon, la voix du terroriste est tellement ridicule que je n’arrive toujours pas à m’y faire. Dans cet épisode, il y a Hannah qui se retrouve plus ou moins sans rien et surtout sans intérêt. Mais je trouve dommage qu’ils ne fassent toujours rien pour créer un suspense intéressant. Même quand tout le monde est plongé dans le noir au milieu de l’épisode, « Clue » échoue en grande partie à cause des flashbacks. Ces derniers nous donnent l’impression que la série n’a pas suffisamment de matière dans le présent et pour garder un semblant de suspense, elle est obligée de nous faire patienter avec tout le monde en train de subir un entrainement dans un avion afin de faire face là aussi à des terroristes et savoir comment gérer ce genre de situations. Du coup, ce qui se passe avec Hannah n’a pas de grand intérêt et la série ne fait rien de vraiment fort et/ou neuf en parallèle. Je me demande donc à quoi cela a véritablement servi de l’intégrer dans l’aventure si ce n’est pas pour créer quelque chose de vraiment intéressant par la suite.

J’aurais préféré que Hannah le joigne jamais la cause d’Alex. Cela aurait évité de nous faire tourner en bourrique de la sorte. Bon, il faut voir le bon côté des choses et notamment le fait qu’elle n’est pas morte. Je ne saurais bien évidemment pas trop quoi faire dans ce genre de situations mais les actions d’Hannah n’ont jamais vraiment eu de sens. Tout au long de l’épisode, Quantico jongle donc encore entre le passé et le présent, avec un résultat toujours aussi peu passionnant. Comme l’épisode précédent, la série ne parvient pas à mettre en avant le meilleur de ce dont elle est réellement capable. Du coup, on se retrouve avec tout un tas de défauts et c’est vraiment problématique, d’autant plus que j’aurais adoré que Quantico puisse nous surprendre et enfin délivrer quelque chose de beaucoup moins fade que ce à quoi on a eu droit jusqu’à présent. Pourtant, Quantico se donne parfois des buts intéressants et parvient à faire des tas de choses surprenantes jusqu’à ce que l’on se rende compte que tout n’est qu’un écran de fumée et que Quantico ne sait pas trop quoi faire de ses révélations. Même quand un personnage est en danger, ou que l’on apprend un truc, rien de ne fonctionne. Le cliffangher tente d’être bon et pourrait donner envie de revenir si l’on ne savait pas déjà à quoi s’attendre à l’académie du FBI, toujours là pour ruiner une bonne idée se déroulant dans le présent et casser ainsi la dynamique narrative.

Note : 3/10. En bref, on s’ennuie toujours malheureusement.

Commenter cet article