Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Recovery Road. Saison 1. Episodes 2 et 3.

15 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Recovery Road

Critiques Séries : Recovery Road. Saison 1. Episodes 2 et 3.

Recovery Road // Saison 1. Episodes 2 et 3. The Art of the Deal / Surrender.


Ce dont il n’est pas facile de parler c’est de drogue et d’addictions chez les adolescents. Ce n’est pas facile car cela veut souvent dire tomber dans certains clichés ultra lourds que l’on a déjà vu dans des séries pour ados comme l’intrigue drogue de Marissa Cooper et de son passage lesbien avec Olivia Wilde. Du coup, je pense que Recovery Road s’inscrit parfaitement dans le rôle de la contre réponse. Ce n’est pas une série brillante mais elle fait le boulot qu’on lui demande et elle permet en plus de ça de se poser des questions. Le premier épisode était une introduction sympathique aux personnages et à l’univers. Le second nous permet surtout de plonger dans le passé de notre héroïne et de comprendre comment elle en est venue à devenir une addict comme elle est actuellement. Les questions n’ont pas toutes des réponses mais petit à petit la série délie les choses de façon assez soignée, ce qui change de ce que l’on avait pour habitude de voir. Je pense que l’on avait vraiment besoin de quelque chose de ce genre là. La façon dont Maddie évolue au travers de ces deux épisodes est étonnant. On a l’impression que Recovery Road est presque arrivée au bout de sa quête : faire de notre jeune fille une jeune fille sobre.

Bien évidemment, le parcours reste semé d’embuches que ces deux épisodes comptent bien mettre en scène. A commence par Wes alors que l’ex petite amie de ce dernier l’appelle et lui demande de l’aide. Il va alors emmener Maddie avec lui afin de lui montrer les dangers de l’addiction. C’est « Surrender » qui parvint justement à mettre en scène Wes de façon judicieuse alors qu’au premier abord, ce n’est qu’un garçon de plus dans une série qui a besoin d’une romance à suivre au fil des épisodes. Mais non, Wes est avant tout là pour faire évoluer l’histoire et ce de façon assez intelligente du début à la fin de ces deux épisodes. On peut comprendre le problème pour Maddie alors que ses amis avec qui elle a toujours envie de sortir continuent quant à eux la vie de folie qu’ils vivaient déjà tous ensemble avec Maddie avant que cette dernière ne se fasse surprendre avec une bouteille pleine de vodka pure à l’école. Les amis de Maddie se moquent de reprendre le contrôle de leurs existences et se moquent également de la thérapie qu’est en train de suivre notre héroïne. Dans le fond, le traitement reste plutôt bon alors qu’en surface, tout n’est pas fait pour embellir le tout.

Par moment, Recovery Road me fait un peu penser à Life Unexpected, à cette même notion de naïveté. Après tout, Maddie n’est pas une adolescente comme les autres mais elle reste naïve malgré tout. Elle est donc à l’école de ce que les gens lui raconte, influencée par ses amis mais aussi par des personnages comme Wes qui sont là pour lui permettre de changer. L’histoire de Rebecca dans « The Art of the Deal » n’était pas dénuée d’intérêt. Bien au contraire, Recovery Road parvient là aussi à rappeler quel est le passé de Maddie, ce que cela implique maintenant pour elle de dramatique et la relation entre les deux jeunes femmes faire de belles choses tout au long de l’épisode. Finalement, Recovery Road a réussi à trouver une façon bien à elle de surprendre les téléspectateurs grâce à une réflexion de fond qui fonctionne. Je sais bien que ce n’est que le début de la saison et qu’il y a donc encore des tas d’épisodes à venir mais les audiences (très mauvaises) de la série suggèrent cependant que la fin reste proche malgré tout. C’est dommage car je trouve que justement Recovery Road est l’une des séries les plus intéressantes de Freeform (ABC Family) depuis un bon bout de temps…

Note : 6/10. En bref, la série continue son ascension.

Commenter cet article