Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scandal. Saison 5. Episode 19.

29 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Scandal

Critiques Séries : Scandal. Saison 5. Episode 19.

Scandal // Saison 5. Episode 19. Buckle Up.


Après le mariage ridicule de Jake dans l’épisode précédent, Scandal revient ici avec un épisode tout ce qu’il y a de plus classique. Après l’épisode précédent, je dois avouer que l’on avait l’impression que Scandal avait complètement oublié les élections. Olivia, au moins en surface, tente de permettre à cette partie de l’histoire de revenir sur le devant de la scène en s’occupant (un peu) de la campagne de Mellie. Sauf qu’encore une fois, Scandal continue de gratter en surface des choses qui auraient probablement mérité d’être grattée en profondeur. Je crois que l’une des choses les plus terribles avec Scandal c’est la transformation d’Olivia en un personnage quelconque. Au fil des épisodes, je n’ai de cesse de voir le côté le plus quelconque de ce personnage, sans intérêt et le vide qu’elle incarne. C’est dommage car Kerry Washington est quelqu’un pour qui j’ai de l’affection. Ce n’est pas la meilleure actrice du monde mais elle était généralement bien aidée par des scénaristes adaptés à un personnage qui lui collait à la peau. Maintenant, on a plus l’impression qu’Olivia est devenue n’importe qui dans Scandal, et elle n’est donc plus l’héroïne qu’elle a été à un moment. Ce que l’on a est une Olivia différente surtout depuis qu’elle a tué l’ancien vice-Président responsable de son kidnapping à coup de chaise en fer.

Cette scène d’il y a deux épisodes me reste encore en mémoire comme l’un des évènements les plus marquants de l’histoire de Scandal. Manque de bol pour la série et pour nous, cela se passe dans l’une des saisons les plus insignifiantes de toutes et cela est arrivé un peu trop tard dans le sens où c’est la conséquence d’une intrigue de milieu de saison 4. Autant dire que Shonda Rhimes n’a pas forcément un espace temps aussi bien fichu que le notre. Attendre près de 20 épisodes pour une telle chose, c’est un peu beaucoup. Du coup, l’action d’Olivia n’a pas forcément de conséquences ou en tout cas, tout est très mal intégré à l’histoire. Le fait est que le téléspectateur a un peu de mal à digérer ce que Scandal tente de raconter car il y a le sentiment que rien ne fonctionne vraiment. Olivia veut absolument gagner les élections comme elle semble le décrire à la fin de l’épisode à Abby. Elle n’a plus de vie personnelle, quelques relations ici et là, c’est comme si Olivia était sans les élections la meilleure candidate au suicide de l’année 2016. Et dans un sens, pourquoi pas. Je ne regarde plus Scandal avec l’envie frénétique des débuts, je ne cherche même pas à imaginer à quoi pourrait ressembler la conclusion de la saison tant l’ensemble manque de structure et me donne l’impression qu’il n’y a pas d’issue possible.

Si je suis encore vilain avec Scandal, cet épisode était une belle avancée par rapport au précédent. Il nous remet dans le bain des intrigues de la saison, ce qui dans un sens n’est pas plus mal mais il va falloir donner un vrai coup de fouet à la série si on veut que celle-ci avance…

Note : 4.5/10. En bref, il y a un mieux toujours caché derrière des tas de trucs miséreux. Dommage.

Commenter cet article