Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Scorpion. Saison 2. Episode 12.

7 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Scorpion

Critiques Séries : Scorpion. Saison 2. Episode 12.

Scorpion // Saison 2. Episode 12. Dam Breakthrough.


Dans ce nouvel épisode Ferret Bueller est de retour. Mais la série continue de nous démontrer à quel point elle adore s’amuser. Rien que la petite scène sur fond d’hélium au début de l’épisode était parfaite. J’ai adoré ce moment car il permet de sortir un peu le téléspectateur et les personnages de l’histoire de Scorpion et de nous amuser. Par ailleurs, cet épisode c’est avant tout l’occasion de nous raconter une histoire de barrage qui pourrait bien éclater et tuer des milliers de personne. Mais de toute façon, Scorpion est une équipe de choc, avec un génie qui doit être capable de sauver tout le monde avec des idées. Walter est encore sonné par la mort de Megan et cela peut se comprendre. Si je ne suis pas totalement convaincu par la façon dont Scorpion gère l’histoire, j’apprécie tout de même que Ferret soit de retour car cela permet de confronter les deux personnages et gérer l’émotion de façon légèrement différente. Je pense que la série avait besoin de Toby de toute façon. Cet épisode permet aussi de savoir à quel point Toby compte pour Walter et vice versa. Tout au long de cet épisode, on enchaîne des moments entre les personnages et des scènes d’action ou en tout cas de tension efficaces. J’ai bien aimé le moment où Cabe doit remonter sans l’aide de la corde et en faisant des prises d’escalade avec son ciment prise rapide.

C’est aussi pour ce genre de trucs que j’aime Scorpion et que cela fonctionne très bien. D’ailleurs, ce que je trouve de vraiment intéressant là aussi c’est le fait que le scénario ne cherche pas à transformer le tout trop facilement non plus. Notamment quand Happy se retrouve elle aussi coincée dans l’eau et qu’elle pourrait bien mourir. Et voilà qu’il faut sauver quelqu’un d’autre en plus de devoir sauver la ville qu’il y a en bas du barrage. A ce moment là on pense que tout est sauvé et en fait ce n’est pas du tout le cas…

Happy - « Just 19 minutes to save the whos down in Whoville.  »

Ce cas de la semaine avait des idées tordues mais c’était un retour au Scorpion que j’aime bien, celui qui est bourré d’idées funs et qui sait comment les utiliser de façon intelligente. J’aime bien quand les cas de la semaine commencent de façon très simpliste et que par la suite tout commence à partir en sucette. Ce sont des idées très simplistes mais c’est justement ce que j’aime le plus dans cette série. De plus, notre équipe doit gérer les problèmes les uns après les autres. Tout n’est pas parfait mais bon, je n’attendais pas forcément de la part de Scorpion un épisode parfait. Il y a des invraisemblances qui restent tout de même grosses comme le nez au milieu de la figure : la vague à la fin de l’épisode ? Sérieusement ? Comment on peut penser que ce genre de trucs puisse véritablement se produire ?

Mais si Scorpion est tordue c’est peut-être aussi pour ça que j’aime bien cette série. Walter est sur les nerfs et la série se réserve ainsi 5 bonnes minutes à la fin de l’épisode afin de gérer les problèmes émotionnels du héros. C’est la première fois depuis longtemps que Walter apparaît comme quelqu’un de vraiment attachant. Il faut dire que Ferrett Bueller est parfait pour charger l’épisode en bonnes et belles émotions. Je me demande aussi si Walter et Paige vont enfin sortir ensemble lorsque Scorpion va revenir…

Note : 7/10. En bref, retour du Scorpion que j’aime.

Commenter cet article