Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Supernatural. Saison 11. Episodes 17 et 18.

9 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Supernatural

Critiques Séries : Supernatural. Saison 11. Episodes 17 et 18.

Supernatural // Saison 11. Episodes 17 et 18. Red Meat / Hell’s Angel.


Il n’y a rien de pire qu’une série qui stagne, surtout après avoir prouvé mainte et mainte fois qu’elle peut grandir et évoluer facilement. Supernatural fait partie de ces séries. Fraîchement renouvelée pour une saison 12 par The CW, ce que je trouve dommage avec « Red Meat » c’est que Supernatural cherche à gagner du temps avant la fin de la saison. Après l’épisode 11.17, il reste après tout 6 épisodes avant le dénouement final, ce qui laisse imaginer que les scénaristes n’ont apparemment pas suffisamment de quoi remplir autant d’épisodes avec la mythologie de la saison autour de the Darkness, de Lucifer et j’en passe. Heureusement cependant que « Hell’s Angel » est là pour réintégrer la mythologie de la saison au coeur de l’histoire. Mais avant tout, « Red Meat » qui nous plonge au coeur d’une histoire où nos frères préférés sont confrontés à des loup-garous. Ce n’est pas comme si c’était la première fois que cela arrivait et la série n’en fait rien de bien nouveau. Surtout que c’est pour mettre en avant la sempiternelle histoire du fait que nos frères héros sont mortels (même si bon, on sait ce que veut dire la mortalité dans une série comme Supernatural, ce n’est jamais marqué dans le marbre, surtout pour des personnages comme Sam et Dean).

Si l’idée que nos frères préférés soient en danger est forcément une façon de faire monter un peu la tension dans l’épisode, cela n’est pas non plus d’une efficacité si redoutable que ça non plus. Les poncifs du genre sont visibles, la série ne fait rien de bien nouveau et l’on finit donc par être vraiment déçus. Je m’attendais à quelque chose d’un peu différent, peut-être même à quelque chose d’un peu plus fun mais bon, ce n’est apparemment pas trop ce vers quoi Supernatural cherche à se diriger ici. Les loup-garous cela peut apporter un peu d’esbroufe, ce que Supernatural n’a probablement pas compris avec cet épisode qui ne fait rien dans le bon sens. En tout cas, pas dans le sens que j’aurais probablement espérer et c’est bien dommage. La mortalité des héros ? C’est encore et encore la même choses que la série exploite à tour de bras alors qu’il aurait été un peu plus judicieux de surprendre le téléspectateur et ainsi éviter de nous donner l’impression qu’ils se répètent. Heureusement pour nous, « Hell’s Angel » est là pour redéfinir légèrement les aventures des personnages pour cette saison 11. C’est à se demander si Dieu ne va pas (enfin) apparaître à la fin de la saison et je ne serais pas contraire l’idée.

Bien au contraire, je ne pense pas être le seul à me poser la question, surtout quand un personnage que l’on n’a pas encore vu est cité autant de fois au cours d’une saison. On est donc en droit d’attendre de le voir à l’écran. Surtout après la fin de cet épisode aussi. Dans un sens, cet épisode permet de reprendre l’histoire de la saison au bon endroit en proposant un vrai épisode teinté d’action, de fantastique et de révélations accentuées par la tension mise en place. Et puis que Dieu apparaisse après sa soeur est une bonne chose, comme une introduction petit à petit. Heureusement que Amara et cette histoire reste dans les parages car mine de rien, je pense que cette saison est en train de devenir la plus intéressante de toute, uniquement quand elle se concentre sur la mythologie car le reste du temps Supernatural tente de nous balader dans des épisodes nostalgiques de l’ancien temps. La scène avec Lucifer à la fin de l’épisode était sacrément bonne. Ce n’est pas ce qu’il y a eu de plus surprenant dans l’épisode (le ciel qui change de couleur etc. c’était un poil plus prenant tout de même) mais d’un autre côté, j’ai trouvé ici un vrai intérêt à la suite de la saison.

Lucifer ne peut pas tuer the Darkness, ce qui est une autre révélation importante dans l’histoire de la saison, qui permet d’aller dans une toute nouvelle direction et ainsi se donner un vrai chemin de croisière qui me plaît. Au fond, je pense que cette saison aurait dû être pensée comme la dernière saison. Entre la nostalgie que Supernatural tente de nous mettre en scène et l’intrigue générale de la saison avec Dieu faisait potentiellement une apparition, la boucle pourrait ainsi être bouclée et la série pourrait se conclure. Finalement, bien que je reste encore sur le qui-vive, j’aime bien ce que Supernatural tente de nous proposer dans ce second épisode alors que le premier était une sorte de vraie perte de temps qui m’avait énormément déplu.

Note : 3/10 et 8/10. En bref, la série se reprend enfin en main après s’être égarée douloureusement.

Commenter cet article