Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 3. Episode 19.

23 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : The Blacklist

Critiques Séries : The Blacklist. Saison 3. Episode 19.

The Blacklist // Saison 3. Episode 19. Cape May.


Ce qu’il y a de bien avec cet épisode c’est surtout qu’il permet de montrer que Red, si Liz est toujours en vie, ne le sait pas du tout. Ce qui n’est pas plus mal. En perdant Liz, Red a perdu une fille, quelqu’un qu’il aime profondément. En nous montrer la façon dont la mort de Liz a affecté Red est une bonne chose, surtout que l’on s’éloigne ici du cas de la semaine ridicule afin de nous plonger dans le deuil difficile d’un homme. Il est ici un homme qui se bat contre ses démons et tente de rendre son passé et son présent plus cohérent. En perdant le cas de la semaine dans quelque chose de beaucoup plus important est une chose intéressante qui change de la mécanique que The Blacklist a pour habitude d’utiliser. Du coup, elle peut se concentrer sur l’émotion de Red, dans ce qui ressemble plus ou moins à une forteresse de solitude sur la plage. Je pense d’ailleurs que c’est plus ou moins la métaphore que cherche à délivrer la série ici. C’est toujours une bonne chose quand une série procédurale tente de faire quelque chose de différent plutôt que d’utiliser la mécanique qu’elle connaît et que le téléspectateur connait très bien. Cela permet ici de sortir du lot, d’apporter un peu plus à Red et son passé. Sans compter que cela permet aussi à James Spader, qui est l’intérêt de The Blacklist depuis le début, de porter tout un épisode de la série.

Et l’acteur est parfait dans le registre émotionnel. La série continue de prouver qu’elle a envie de se libérer des chaînes du procédural afin de ressembler à quelque chose de différent, de beaucoup plus global (notamment proche de ce que 24 a peut-être incarné par le passé). Mais le fait qu’il y ait une liste avec des vilains différents chaque semaine ne permet pas forcement de suivre quelque chose de très feuilletonnant. Quoi qu’il en soit, Red nous montre ici un aspect de lui-même que l’on n’avait pas encore vu précédemment dans la série. En effet, The Blacklist parvient à délivrer de l’émotion autour d’un personnage que l’on connaît surtout pour ses répliques ciselées et ses monologues toujours frappants. Là, c’est tout autre chose. Je n’étais pas surpris que la femme que l’on voit dans l’épisode soit dans la tête de Red et pas réellement ici avec lui mais cela permet de se concentrer sur Katarina et la relation qu’elle a eu avec Red. C’était une introspection intéressante dans le personnage de Red, qui va beaucoup plus en profondeur que je n’aurais probablement pu l’imaginer. Tout cela en ajoutant le côté tragique de perdre Katarina mais sauver Liz. Et maintenant, Red a aussi perdu Liz. On peut en tout cas être sûr désormais que Katarina n’est pas celle qui était après Liz. Mais qui est-ce que cela peut bien être du coup ?

Il semblerait donc que plus l’on arrive à la fin de la saison 3 et plus nous allons plonger dans le passé de Katarina, Masha et Red. Je dois avouer que c’est une bonne chose aussi d’avoir mis de côté les autres personnages de The Blacklist que l’on retrouvera probablement dès le prochain épisode dans une affaire de la semaine un peu plus classique mais The Blacklist sans Liz ne pourra finalement plus être le The Blacklist que l’on connaît.

Note : 8/10. En bref, d’émotions en émotions, une belle introspection sur un fascinant personnage.

Commenter cet article