Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Catch. Saison 1. Episode 5.

23 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Catch

Critiques Séries : The Catch. Saison 1. Episode 5.

The Catch // Saison 1. Episode 5. The Laragon Gambit.


Ce nouvel épisode est une occasion de faire avancer la relation entre Alice et Christopher (enfin, Ben…) après la scène finale de l’épisode précédent. Les conversations sans fin de ces deux personnages font partie des meilleurs moments de The Catch. La série a su créer une vraie alchimie entre Peter Krause et Mireille Enos qui, je dois avouer est vraiment brillante. Cette énergie que chacun des deux apporte par sa tendresse, son sourire et plus encore, permet de donner envie de voir cette relation grandir et évoluer au fil des épisodes. C’est plein de minauderies pourtant mais ce sont de gentilles et jolies choses qui permettent de s’attacher à l’ensemble de ce que The Catch cherche à nous raconter. Au fil des épisodes, la romance est finalement en train de devenir un élément important et même un moteur pour que le téléspectateur revienne. Il y a certes encore quelques ajustements à faire afin que la série puisse aller au bout de son potentiel mais globalement, tout se tient plutôt bien et l’on a même envie de voir plus. The Catch n’est pas une série comme Scandal ou même Empire, reposant sur une tonne de twists en tout genre. Non, ce soap repose sur des choses beaucoup plus simples et notamment la romance. Oui, les choses restent compliquées parfois dans The Catch mais la narration reste fluide et rien qu’en regardant la scène d’Alice et Ben au début de l’épisode montre que la complexité ne vient pas de la façon de raconter l’histoire.

Car la série s’emploie justement à raconter son histoire de façon simple et claire. Il n’y a pas des tas de chemins à prendre, il n’y en a qu’un seul et c’est à prendre ou à laisser. J’aime bien les séries unilatérale qui ne cherchent pas à partir dans tous les sens afin de faire soi-disant plaisir aux téléspectateurs alors que c’est compliquer les choses pour rien du tout. Ben et Alice flirtent donc tout au long de l’épisode jusqu’à leurs retrouvailles à la fin où Alice apprend le vrai nom de Ben. Tout nous donne rapidement l’impression d’être naturel, comme si Peter Krause et Mireille Enos étaient ces personnages dans la vie de tous les jours. The Catch parvient donc à garder l’histoire simple tout en ajoutant quelques passages où Alice et Ben sont menacés de toutes parts par ceux qui avaient confiance en chacun d’eux, enfin surtout Alice pour le coup.Les vraies surprises viennent donc de petits moments, centrés sur les personnages, et la série a besoin d’encore plus de moments de ce genre là. Ces moments les plus nuancés apportent un vrai plus à une série qui reste déjà captivante de par son sujet de départ. Mais le fait qu’elle ne prenne pas ce sujet de départ comme un acquis permet d’aller au delà. Notamment quand Alice décide de tout dire à Val car ces deux personnages ne se sont jamais menti. Le fait est que The Catch ne garde pas des secrets bien longtemps.

Ce qui permet donc d’aller de l’avant tout aussi rapidement et passer à autre chose. C’est une force dans une série de ce genre là car généralement, comme dans Scandal, certaines intrigues et relations entre personnages ont tendance à être ruinées à cause de tout un tas de moments où la narration rame pour faire durer un truc qui aurait dû s’arrêter beaucoup plus tôt. L’histoire du Syndicate pourrait rapidement devenir problématique pour The Catch si jamais la série ne parvient pas à délier le tout. Mais pour le moment je fais confiance aux scénaristes qui maîtrisent plutôt bien le récit.

Note : 8/10. En bref, encore un joli épisode de The Catch.

Commenter cet article