Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 7. Episode 20.

25 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #The Good Wife

Critiques Séries : The Good Wife. Saison 7. Episode 20.

The Good Wife // Saison 7. Episode 20. Party.


Alors que The Good Wife approche petit à petit de la fin et semble ainsi boucler la boucle, c’est comme si la série était en train de se donner une seconde jeunesse. « Party » est un épisode de The Good Wife plutôt intelligente dans sa façon de nous emmener vers la fin de la série. Les King ont compris que pour terminer leur série correctement il ne fallait pas forcer et pas nous donner l’impression qu’ils en font des tonnes. Les personnages sont impliqués plus que jamais dans la fin de la série et le côté métaphorique de certaines choses durant cet épisode aide à comprendre que l’on est proche d’une conclusion qui promet d’être intéressante. En tout cas, « Party » fonctionne. J’aurais presque adoré que cela soit un épisode restreint, en huis clos dans l’appartement d’Alicia dans le sens où la plupart des choses intéressantes se déroulent dans ce lieu. L’action se déroulant en parallèle c’est Jason et son enquête dans les implications de Peter sur l’histoire de Locke. Bien entendu, cela aurait pu se faire dans le prochain épisode ou les informations ne nécessitaient pas de sortir de l’appartement d’Alicia. Si c’est une légère déception qui aurait pu faire de cet épisode de The Good Wife quelque chose de brillant, je reste tout de même fasciné par la façon dont évolue tout l’épisode et est conduit la mécanique.

Cet épisode fonctionne un peu comme une pièce de théâtre, aidé par la ketubah (c’est un contrat de mariage juif avec cérémonie) qui est l’excuse parfaite pour rassembler tous nos personnages préférés de The Good Wife dans un espace restreint afin de créer de la discussion entre les uns et les autres. Chacun des personnages est à un tournant important de sa vie. Alicia et Peter sont en instance de divorce. Diane a accompli son rêve de créer un cabinet d’avocats mené par des femmes et son mari Kurt part à la retraite. Marissa a décidé d’aller étudier le droit (ce qui est presque trop logique finalement mais reste dans la continuité). Grace est enfin prête pour partir à la fac et Zach est de retour. Youyou ! C’est la fête ! Bon, durant la petite sauterie il va se fiancée à Hannah que l’on voit pour la première fois de toute l’histoire de The Good Wife. Je n’ai pas forcément été séduit par cette partie de l’épisode, dans un sens car Zach semble avoir été ramené dans la série simplement pour ça, histoire de conclure son histoire et nous dire ce qu’il est devenu. Tout le monde en tout cas est en train d’évoluer dans sa vie dans une direction. Tout est millimétré dans cet épisode, comme si l’on devait faire entrer dans une petite boîte tout un tas de gens et qu’il fallait être sûr que tout rentre. Et c’est le cas.

Tout le monde est lié dans cet épisode, ce qui est plutôt sympathique dans son ensemble et permet clairement à The Good Wife de sortir un peu du lot. En tout cas, du lot primaire. Nous avons également Louis Canning bien que non présent physiquement à la petite sauterie chez Alicia, se retrouve lui aussi impliqué dans toute l’histoire, en appelant Diane et Alicia afin de leur faire savoir qu’il va représenter Cary. Tout le monde a quelque choie à jouer avec le procès à venir de Peter et j’ai hâte de voir comment tout cela va se goupiller par la suite. Les deux derniers épisodes de la saison promettent en tout cas de belles choses et la conclusion de The Good Wife arrive finalement au bon moment. Les émotions de chacun sont importantes et développées de façon intelligentes. The Good Wife démontre donc qu’elle est toujours une référence dans son domaine et que sa narration sait rester intelligente et fluide, tout en s’accordant à rester fun et drôle à la fois et fidèle à ses principes ici dans une ambiance de pièce de théâtre.

Note : 9/10. En bref, un presque parfait.

Commenter cet article