Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Togetherness. Saison 2. BILAN.

13 Avril 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Togetherness

Critiques Séries : Togetherness. Saison 2. BILAN.

Togetherness // Saison 2. 8 épisodes.
BILAN


Il est des séries au destin problématique. En termes d’audiences je parle. Des séries qui ne méritent vraiment pas de disparaître et qui disparaissent malgré tout car c’est la vie des séries et qu’il faut savoir se séparer de certaines branches malades (ce qui ne veut pas dire que j’excuse AMC d’avoir annulé Rubicon). Quoi qu’il en soit, Togetherness a été sauvagement annulée par HBO après deux saisons, sonnant ainsi le glas d’une comédie dramatique qui n’était pas forcément exceptionnelle mais qui avait beaucoup de coeur et une vraie âme propre. Tout au long de cette saison, la série a déroulé pas mal de choses et notamment un magnifique épisode, « Advanced Pretend » auquel je ne m’attendais pas du tout. En se concentrant sur les vraies âmes soeurs de Togetherness, la série parvient à faire quelque chose de touchant, troquant par moment sa part de folie, pour quelque chose de beaucoup plus abrupte. La relation la plus forte et la plus attachante de Togetherness c’est celle de Alex et Brett. Leur amitié de meilleures amies pour la vie est parfaite pour montrer ce que cette saison veut réellement incarner et ce qu’elle incarne aussi réellement par la même occasion. Les meilleurs moments de la série ont toujours été ceux avec Alex et Brett dans les parages. En tout cas, la série a su démontrer quelque chose de vraiment intéressant là dedans.

S’il y a une chose intéressante dans la désintégration du mariage de Brett et Michelle c’est que cela donne à Alex et Tina une chance de nous surprendre ou en tout cas de sortir un peu des sentiers battus. Et tout au long, la saison 2 a su développer un peu plus ses meilleures relations tout en mettant l’accent sur tout un tas de choses qui me plaisent dans ce genre de séries aussi par la même occasion. Togetherness colle parfaitement à ce que l’on peut attendre d’une comédie dramatique sur HBO. Tant dans le ton que les frères Duplass ont employé que par rapport à tout le reste. Au delà de tout ça et de la célébration que la série propose de cette amitié sans failles. En tout cas, pour le scénario qui sait toujours quoi faire de ces personnages afin de nous donner l’impression que Togetherness est loin d’être ennuyeuse. Dans le registre des comédies romantiques, je trouve que Togetherness est beaucoup plus juste que ce que Judd Apatow a fait avec Love par exemple. Je trouve beaucoup d’exemples ces derniers temps qui pourraient bien plus nous surprendre que la série de Netflix. Car la série n’a rien renouvelé alors que Togetherness a voulu apporter un petit quelque chose bien à elle qui lui allait très bien.

Le dernier épisode de la saison est assez satisfaisant malgré la légère déception que j’ai eu envers lui par la même occasion dans le sens où c’est un final un peu improbable à certains moments. « For the Kids » rappel donc intelligemment pourquoi j’aime bien cette série. Pourtant, tout n’était pas réussi non plus dans le sens où certains éléments narratifs ne tombent pas toujours au bon endroit. Ce n’est pas facile de conclure une saison dans une série comme Togetherness. Cela me rappelle énormément Parenthood qui avait elle aussi énormément de mal avant les derniers épisodes de ses saisons car il n’y avait pas besoin de final en tant que tel, juste de poursuivre les aventures de chacun. En s’impliquant émotionnellement dans les aventures de Togetherness, cette dernière parvient à nous proposer tout un tas de choses plutôt efficaces. l’histoire de ce musical n’était pas simple à mettre en place et pourtant, c’est un vrai problème. De toute façon, ces huit épisodes étaient bouclés avant que HBO n’annonce l’annulation de la série. Je suppose cependant que les frères Duplass avaient en tête qu’ils ne reviendrait pas pour une saison 3.

C’est pourquoi cette saison 3 se conclut plutôt bien, contrairement à la saison 1 qui s’était terminée sur un vrai cliffangher (à sa façon là aussi). Avec des hauts et des bas émotionnels que la série a explosé, c’est presque dommage de concentrer ce dernier épisode sur un musical dans une école. Surtout quand on voit que Brett et Alex ont fait un immense flop (certes drôle) avec leurs conneries. Ce que Togetherness fait le mieux ce sont toujours de petits moments dont on n’attend pas forcément grand chose. Je pense que cette comédie dramatique va me manquer à sa façon, beaucoup plus que ce que j’ai vu dans ce dernier épisode (et ce que cela a suggéré aussi par la même occasion).

Note : 7.5/10. En bref, une belle saison avec ses hauts et ses bas, mais Togetherness reste la montagne russe émotionnelle qu’elle a toujours été depuis le début.

Commenter cet article

marc 13/04/2016 12:48

C’est pourquoi cette saison 3 se conclut plutôt bien (2 en fait) ;)
Déçu de l'annulation moi aussi...

Georgio 13/04/2016 12:45

"C’est pourquoi cette saison 3 se conclut plutôt bien"
2*