Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critique Ciné : The Do-Over (2016)

29 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critique Ciné

Critique Ciné : The Do-Over (2016)

The Do-Over // De Steven Brill. Avec Adam Sandler, David Spade et Paula Patton.


Netflix poursuit son partenariat avec Madison et donc Adam Sandler après The Ridiculous 6. Si ce dernier était une sacrée merde, je suis un peu plus partagé sur The Do-Over. Le film n’est pas brillant, mais je l’ai trouvé beaucoup plus divertissant derrière ses conneries. Adam Sandler retrouve alors Steven Brill (Les aventures de Mister Deeds, Little Nicky) avec lequel il a trouvé ses meilleurs films (ou en tout cas ses moins pires). Cela se ressent dans la mise en scène que j’ai finalement trouvé un peu plus sympathique que la mise en scène de The Ridiculous 6. Adam Sandler n’est pas forcément devenu meilleur comédien, David Spade n’est pas forcément le meilleur choix de sidekick mais il y a un truc qui fonctionne assez bien malgré tout. La seule erreur de The Do-Over est de nous ennuyer par moment. Ecrit par Chris Pappas (Unhitched) et Kevin Barnett (Les femmes de ses rêves), The Do-Over tente donc d’associer tout un tas de choses différentes. A commencer par l’humour grotesque, l’humour gras et une histoire de film d’espionnage.

Deux losers décident de se faire passer pour morts et recommencer leurs vies à zéro. Ils prennent de nouvelles identités... Avant de se rendre compte que ceux qu'ils prétendent être ont des problèmes bien plus sérieux que les leurs.

Après quelques recherches, j’ai découvert qu’il y a 4 films de prévu en tout entre Netflix et Adam Sandler. Si l’idée n’est pas forcément déplaisante, The Do-Over n’est pas la meilleure proposition de cinéma que j’ai pu voir dans ma vie. Après 1h48 de film, je dois avouer qu’il y a énormément de choses à jeter. Disons que certaines parties de l’histoire ne sont pas nécessaires et d’autres sont beaucoup moins passionnantes. L’histoire de départ reste donc un poil ridicule, ou en tout cas assez peu plausible (ce qui est dommage dans un sens) et puis certaines séquences donnent plus l’envie de vomir qu’autre chose. Je crois que le coup des seins qui pendent à la fin du film m’a achevé et ce dans le mauvais sens du terme. Il en va de même d’autres séquences de ce film, mais je crois que celle-ci est la plus dégueulasse. Quant au ridicule, il ne tue pas nécessairement. Certaines scènes absurdes dans le registre de l’action (celui qui fait des roues à longueur de temps, le voisin que l’on ne peut pas tuer, le détective que l’on arrête simplement en collant sa voiture un coup, etc.) n’aident donc pas forcément un film qui aurait dû faire beaucoup plus pour me séduire.

Adam Sandler reste quant à lui fidèle à lui-même, ce qui n’est pas forcément une bonne chose non plus. David Spade est plutôt bon dans le rôle du débile de service, même si je pense que cet acteur méritait un peu plus que toutes ces blagues ridicules. Le début du film n’était pas si mauvais que ça, c’est après que les choses commencent sérieusement à se gâter, dès que l’on a l’impression que The Do-Over ne sait pas du tout comment terminer son histoire. D’un coup, le film part dans un truc où il ne se passe rien du tout. Et le truc c’est que cela dure beaucoup trop longtemps (surement une bonne heure) avant de reprendre un peu à la fin.

Note : 4.5/10. En bref, si moins ridicule que la précédente collaboration, The Do-Over n’en reste pas moins une déception.

Date de sortie : 27 mai 2016 - Directement sur Netflix

Commenter cet article

Chris 31/05/2016 16:51

Question de goûts je dirais, j'ai trouvé The Ridiculous 6 très drôle, loin d'être une sacrée merde comme tu dis... tandis que The Do-over je l'ai trouvé très mauvais, pourtant je suis toujours assez réceptif à l'humour d'Adam Sandler, mais là on s'ennuie beaucoup pendant tout le film.