Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 21.

14 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 21.

Arrow // Saison 4. Episode 21. Monument Point.


Cet épisode était très bon, pas brillant mais très bon pour du Arrow. Il nous prépare à la fin de la saison à sa façon avec un cliffangher qui donne envie d’en voir plus. Quand la Team Arrow se concentre sur un but précis et que tout le monde joue main dans la main alors Arrow réussie à faire quelque chose de vraiment intéressant. C’est en tout cas ici un épisode solide qui parvient à nous conduire petit à petit à la fin de la saison de façon assez efficace et intelligente. La série n’a pas de temps à perdre avec des errances douteuses et elle peut donc se concentrer sur ce qu’elle sait faire de mieux. Oliver est seulement concentré sur la mission qui lui incombe, Felicity est elle aussi concentrée, de même que Diggle et les autres. En soi, cet épisode est un classique pour Arrow mais un bon classique qui nous emmène vers la fin avec une vraie volonté de nous plonger dans une intrigue différente avec des ressorts dramatiques réellement intéressants. Ce qu’il y a de bien avec Felicity, c’est qu’elle doit aller vers son père afin d’arrêter Rubicon. Pendant que Oliver et Diggle sont à la recherche du Nexus de Star City pour retrouver Darhk. Les choses avancent plutôt vite dans cet épisode, ce qui change de ce à quoi nous sommes habitués ces derniers temps dans la série.

Depuis la mort de Laurel, Arrow a pris son temps pour réinstaller le climat d’action propice à ce genre d’épisodes. Cet épisode rassemble alors une pile de choses que l’on aime bien dans cette série : les personnages, l’action, l’émotion, et je trouve que cet épisode parvient à assembler le tout de façon assez surprenante. Cet épisode permet aussi de faire table ras du passé et de remettre au centre de l’aventure ce qu’il y a de plus important. Les enjeux maintenant délivrés, Arrow peut enfin être plus claire dans ce qu’elle entreprend alors que l’on n’avait pas été habitué à ça durant une bonne partie de la saison. A mon grand regret bien entendu. Surtout que cet épisode ne cherche pas à reprendre la sale formule que la série exploite à qui veut l’entendre que Oliver doit sauver Star City et patati-patata. Le but de cet épisode est de parler du fait que le monde entier partir en fumée si jamais notre fine équipe ne fait rien. Il aurait presque été judicieux de rassembler toutes les personnalités importantes de l’univers DC : Flash, Sara, etc. afin de faire un épisode où tout le monde est main dans la main pour sauver le monde. Car Arrow seul avec la Team Arrow pour venir à bout d’un tel vilain, c’est presque too-much.

Grâce à un bon rythme, l’épisode se maintient bien et nous conduit au bout de son aventure de façon assez efficace sans trop tergiverser. Même Thea qui n’apporte pas grand chose au final reste présente et permet à l’ensemble de rester cohérent et de fonctionner comme il se doit. La série parvient donc à se remettre dans le bain avant la fin de la saison et j’espère que cette fin sera à la hauteur des attentes que Arrow parvient à créer chez le téléspectateur.

Note : 7/10. En bref, on retrouve le Arrow parfois foutraque mais sans temps morts.

Commenter cet article