Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 22.

21 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Arrow

Critiques Séries : Arrow. Saison 4. Episode 22.

Arrow // Saison 4. Episode 22. Lost in the Flood.


En préparation de son season finale, Arrow fait les choses bien. Je pense que cette saison aurait pu user un peu mieux de tout un tas de choses intéressantes cette année mais je suis heureux qu’elle se dirige vers un season finale plus réussi que ceux des deux précédentes saisons. Ce n’était pas gagné d’avance mais on y arrive. Cet épisode nous propose donc le terrain parfait pour le prochain épisode et l’épisode permet également à toute la Team Arrow à savourer une petite victoire face à Damien Dahrk. Bon, ce n’est pas non plus une grande victoire mais cela reste un avant goût du dernier épisode et c’est déjà pas mal. Quoi qu’il en soit, en combinant tous les personnages et tous les atouts de la série, Arrow ne s’en sort pas trop mal. Oliver et John sont à la recherche de Thea et découvrent la ville cachée qu’il y a sous Starling City. C’est une partie de l’épisode que j’ai beaucoup aimé car elle est teintée à la fois d’aventure et d’un duo de personnage savoureux. Oliver et Diggle vont très bien ensemble et c’est ce que compte bien démontrer cet épisode. Cet épisode ne pouvait pas se terminer sur la mort de Darhk car de toute façon ils doivent encore l’affronter dans le prochain épisode. Du coup, il faut meubler un petit peu mais « Lost in the Flood » fait les choses très bien.

Notamment avec cette ville cachée qui dans un sens m’a rappelé The Dark Knight Rises. Si le but et l’organisation sont très différents, l’idée m’a semblé assez similaire et dans le fond, je dois avouer que c’est une bonne idée que de créer de nouvelles histoires autour d’une ville que l’on a l’impression d’avoir déjà vu sous toutes ses coutures. Cela permet d’apporter un vent d’originalité et de créativité, ce dont Arrow manque cruellement parfois. Par chance, depuis la mort de Laurel, il n’y a rien de mauvais dans cette série. En parvenant à monter en épingle un scénario savoureux et équilibré, le sauvetage de Thea est une occasion d’explorer de nouveaux horizons… sous terre. L’épisode se concentre accessoirement beaucoup sur des scènes d’action assez impressionnantes. Ce qui me fascine toujours avec Arrow c’est sa capacité à jouer des artifices sans jamais user d’effets spéciaux qui en feraient un peu trop. La série utilise alors les moyens qu’elle a et trouve toujours une manière astucieuse de garder ses personnages en action sans jamais nous donner l’impression d’une série au rabais. Car Arrow est loin d’être une série au rabais.

Des flashbacks s’ajoutent au tout afin d’en raconter encore un peu plus. Pourtant, je n’ai pas trouvé de vrai intérêt à ces retours en arrière, comme si j’étais presque lassé du schéma incessant de Arrow. Elle n’a pas besoin de délivrer des flash-backs à chaque épisode mais elle s’entiche à le faire et c’est un peu irritant mais peu importe, l’ensemble reste suffisamment plaisant pour que l’on passe un agréable moment et c’est tout ce que j’ai envie de retenir ici.

Note : 8/10. En bref, du très bon Arrow.

Commenter cet article

Laurent Fendom 23/05/2016 23:44

Je ne suis pas de vottrre avis, je trouve que depuis la saison deux , la série est partie en sucette, le nom de la série, ce n'est pas Arrow , mais Felicity Smoake and her minions , trop de scénes inutilses avec Felicity , son pére , sa mére et son assistant , ça devient grostesque et la majorité des personnes qui suivent Arrow sont mécontentes.