Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Browsers. Saison 1. Pilot.

29 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Browsers

Critiques Séries : Browsers. Saison 1. Pilot.

Browsers // Saison 1. Episode 1. Pilot.


En 2013, j’étais passé à côté de Browsers, un pilote de la première salve de pilotes d’Amazon qui n’avait par la suite pas été retenu pour devenir une série. Série musicale, Browsers avait énormément de potentiel. Cela pouvait très bien être Crazy Ex Girlfriend avant Crazy Ex Girlfriend et presque créer une mode. Sauf que la série n’a pas vraiment brillé. Le genre musical est difficile car il faut non seulement que la musique colle avec le moment, reste en tête et que l’histoire qui est racontée autour fonctionne. C’est ce qui a fonctionné avec la série de The CW et ce qui n’a pas fonctionné avec Browsers. Créée par David Javerbaum (qui écrit pour le Late Late Show de James Corden actuellement), Browsers manque d’un vrai truc accrocheur. La musique reste sympathique, les personnages sont gentils comme tout et pourtant, on n’a pas forcément besoin ou même l’envie d’en voir beaucoup plus. C’est un sentiment étrange d’autant plus qu’il n’y a pas forcément grand chose à redire. Browsers mélange donc un peu certains genres comme la comédie de bureau, le musical, la comédie de potes, etc. sauf que la série ne sait pas vraiment équilibrer l’ensemble de la meilleure des façons.

La vie de quatre stagiaires au sein de la rédaction d'un site d'informations sur Internet.

Je sais bien qu’il est très difficile de juger une comédie sur un pilote dans le sens où le potentiel de faire mieux est forcément là. Mais je pense que Browsers n’a simplement pas su sortir du lot alors qu’elle aurait clairement pu le faire. Au casting on retrouve alors Chris Wood (Vampire Diaries, Containment), Constance Wu (qui brille actuellement dans Fresh Off the Boat), Bebe Neuwirth (Frasier, New York Cour de Justice), etc. et au fond le casting est plutôt pas mal mais j’ai l’impression que toutes les personnalités qui ont été mises ensemble ne fonctionnent pas toujours ensemble. Le fait est que la série se concentre sur un groupe de personnages qui finalement n’ont peut-être pas l’intérêt ou la folie qu’il fallait. J’aurais adoré que la série sache être beaucoup plus fun, surtout que ce n’est pas comme si elle n’avait pas de potentiel. Il y a des tas de trucs qui ne collent pas non plus dans l’histoire que Browsers cherche à raconter. On a l’impression que finalement la série a voulu avoir un groupe de personnages sans en faire grand chose derrière. On sent que Browsers est plus ou moins basée sur The Huffington Post et que Julianna Mancuso-Bruni est basée sur Arianna Huffington mais bon… rien de bien exceptionnel non plus dans la représentation de cette femme controversée.

Note : 4/10. En bref, un pilote passe partout.

Commenter cet article