Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Criminal Minds : Beyond Borders. Saison 1. Episodes 12 et 13.

29 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Criminal Minds Beyond Borders

Critiques Séries : Criminal Minds : Beyond Borders. Saison 1. Episodes 12 et 13.

Criminal Minds : Beyond Borders // Saison 1. Episodes 12 et 13. El Toro Bravo / Paper Orphans.
SEASON FINALE


Renouvelée pour une saison 2 par CBS, Criminal Minds : Beyond Borders reviendra donc l’année prochaine pour de nouvelles aventures. Au travers de cette première saison, les choix faits par Criminal Minds : Beyond Borders restent particulièrement douteux et j’ai énormément de mal à voir où est-ce que la série veut réellement en venir. A force d’être le pire exemple américain à l’étranger, la série n’a jamais réussi à briller. Derrière le propos xénophobe, il n’est pas facile de changer la série et de lui donner une toute nouvelle aura. Du coup, en Espagne dans « El Toro Bravo » et à Haiti dans « Paper Orphans », rien de nouveau. En effet, « El Toro Bravo » tente de nous plonger dans la tauromachie alors que les oreilles d’un touriste américain sont retrouvées et notre équipe suspecte alors que le crime est politique. Je pense vraiment que Criminal Minds : Beyond Borders en fait un peu trop. Déjà que je trouvais le propos de la série difficile à avaler mais alors ajouter une bonne dose de politique dans le lot, c’était la pire idée à avoir. D’autant plus que l’épisode n’est pas tourné en Espagne, que l’on se moque cruellement du téléspectateur dans cette représentation de Pamplona et dans le folklore local.

Est-ce que Erica Meredith, la scénariste de cet épisode est déjà allé voir ce que c’était que la tauromachie, est ce qu’elle a assisté à un lâché de taureau, etc. Afin de bien nous confirmer que l’on est sur le sol espagnol et pas sur le sol américain, l’épisode nous assomme de références culturelles bidons et de drapeau espagnols dans tous les sens comme si durant ces moments de la culture espagnole il y avait toujours le drapeau affiché de partout. Criminal Minds : Beyond Borders ridiculise une partie de la culture espagnole dans un épisode qui n’a de cesse de broyer le tout alors que cela aurait justement pu être intéressant de nous plonger de plus près dans cette histoire. A chaque fois que Criminal Minds : Beyond Borders tente un épisode, c’est l’américain la victime et jamais l’européen ou l’étranger, comme si finalement l’IRT ne devait gérer que des unsub étrangers et pas des américains. L’IRT se rend dans le dernier épisode à Haiti quand la jeune fille d’une famille américaine en visite de l’île est kidnappée. Jusque là, tout va bien. Sauf que Erica Messer, créatrice et scénariste de l’épisode n’a pas appris de ses erreurs. J’ose espérer que les critiques virulentes à l’encontre de Criminal Minds : Beyond Borders vont donner envie à la showrunner de casser un peu le tout et de nous plonger dans une ambiance différente l’année prochaine.

En étant plus proche de la culture des pays visités, en tournant des séquences créant beaucoup moins de gêne. Si la franchise Criminal Minds est connue à l’étranger, je crois que Criminal Minds : Beyond Borders ne devrait pas sortir des frontières américaines. C’est une vraie insulte au reste du monde, une méconnaissance totale des cultures et ce n’est pas l’épisode sur Haiti qui va changer grand chose. Le mal est fait et la série a baissé les bras. Elle se contente alors de proposer une destination nouvelle à chaque nouvel épisode, comme pour jouer une carte postale avec des décors imprimés de fonds verts ridicules et de séquences particulièrement pauvres. On ne peut pas me dire que cela coutait si cher de produire une série en la tournant à l’étranger. Mais je ne vais pas entrer de nouveau dans ce débat. Jack continue de son côté d’être un personnage aussi morne qu’ennuyeux. Gary Sinise était beaucoup plus sympathique dans son rôle de CSI : NY. Ici, un peu plus décontracté, il ne me fait pas vraiment vibrer. Ses interactions avec les autres personnages sont minimalistes, comme si le but était de le mettre au centre et d’effacer les autres. Finalement, Criminal Minds : Beyond Borders délivre donc deux épisodes assez mauvais. En espérant que la série soit rebootée en vue de la saison 2 l’année prochaine.

Note : 2/10. En bref, une fin de saison balourde comme le reste de la saison. Dommage.

Commenter cet article

dutz 29/05/2016 16:42

Bonjours delromainzika ^^

A quand une critique sur le season final de Once Upon a Time ?

PS : J'adore ton site !