Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : DC’s Legends of Tomorrow. Saison 1. Episodes 12 et 13.

2 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Legends of Tomorrow

Critiques Séries : DC’s Legends of Tomorrow. Saison 1. Episodes 12 et 13.

DC’s Legends of Tomorrow // Saison 1. Episodes 12 et 13. Last Refuge / Leviathan.


Difficile de savoir si un jour Legends of Tomorrow va réussir à trouver un bon équilibre. Ces deux épisodes sont des exemples dans ce que Legends of Tomorrow peut faire de plus mauvais et de mieux. « Last Refuge » est un bordel monstrueux. Si l’idée n’est pas mauvaise sur le papier : qu’un chasseur de prime veuille tuer les versions passées de nos héros afin de les éliminer de la surface de la Terre, le résultat est très différent. La série joue avec la flexibilité du temps qu’elle semble maîtriser aussi bien qu’un enfant de 7 ans ne maîtrise les divisions. Au premier abord, le Pilgrim ne peut qu’attaquer à un moment spécifique dans la vie de chacun des personnages car Omega Protocol requière de la précision afin d’éviter tout dommages au temps en lui-même. Ce serait dommage de créer des tas de paradoxes et donc de modifier complètement le futur à cause de personnages comme notre équipe. Le truc c’est que de toute façon, Legends of Tomorrow a pour habitude d’envoyer nos personnages préférés dans des espaces temps où l’on a l’impression qu’ils entrent comme des éléphants dans un magasin de porcelaine. Autant dire, qu’ils prennent les gros sabots et qu’il n’y a rien de bien intéressant à faire en parallèle. Legends of Tomorrow est de toute façon déjà un peu bête dans le fond, une série dont la logique dépasse vraiment ma compréhension.

Rien que de voir l’histoire d’Hawkgirl cette année n’a pas forcément de sens alors Chris Fedak et Matthew Maala délivrent ici un épisode sans aucune logique, transformant toute l’histoire en quelque chose de très étrange donnant plus l’impression de boucher les trous qu’autre chose. Et c’est vraiment dommage car j’aurais apprécié que cela soit un peu différent. La narration manque cruellement d’intérêt et de suspense, alors qu’il y avait largement de quoi impliquer de légères émotions derrière un truc aussi sympathique sur le papier. Mais rien, car l’épisode ne fait rien de palpitant et se contente de tenter sans parvenir à faire grand chose de neuf derrière. Ce qui est d’autant plus dommage car Legends of Tomorrow devrait justement être à la hauteur des attentes qu’elle créée. Elle veut être un blockbuster mais elle ne se donne pas les moyens narratifs de l’être. Alors en utilisant des paradoxes temporels et le temps comme si l’on jouait avec des boules de bowling, forcément le résultat ne peut pas être aussi palpitant que prévu. Certains personnages parviennent à créer de bonnes surprises mais uniquement car leur personnalité est déjà intéressante en tant que telle. Si ce n’était pas le cas, on s’en moquerait complètement. Je pense notamment à l’histoire de Jax.

Et à côté, « Leviathan » incarne tout l’inverse avec son côté blockbuster assumé et qui se donne même les moyens de l’être. Legends of Tomorrow est de toute façon à son meilleur quand elle veut faire des trucs en grands, qu’elle ne veut pas cacher son ambition derrière des choses miséreuses et ridicules. Cet épisode est clairement ce qu’il fallait pour redonner un coup de fouet à la série et nous redonner foi en ce dont elle est réellement capable de faire. Rien qu’une scène entre Ray et Leviathan, le robot géant de Vandal Savage, suffit à nous prouver que Legends of Tomorrow ne veut pas rigoler avec cet épisode et qu’au contraire, elle veut nous en donner pour notre visionnage. Ray parvient donc à redevenir un peu plus intéressant dans cet épisode, ce que je ne m’attendais pas nécessairement à retrouver. Surtout quand on voit l’épisode précédent, une telle décision qui m’a questionné sur l’utilité de la série dans son intégralité. Accessoirement, les effets spéciaux sont là pour nous en mettre plein les yeux, ce qui dans un sens n’est pas plus mal. Visuellement, Legends of Tomorrow reste donc attrayante ici et le scénario suit plutôt bien l’histoire à sa façon. L’histoire de ce robot permet de donner à la série un poil plus d’envergure et de folie, ce dont elle pouvait manquer à certains moments. Après un épisode très cheap (peut-être qu’ils ont gardé le budget pour cet épisode), celui-ci remonte un peu dans mon estime.

Note : 3/10 et 7.5/10. En bref, Legends of Tomorrow est encore capable.

Commenter cet article