Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 16.

6 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Empire

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 16.

Empire // Saison 2. Episode 16. The Lyon Who Cried Wolf.


Empire a un problème et j’ai l’impression que rien ni personne ne pourra le changer cette année. Lucious est tout aussi fou que sa mère et dans un sens, ce n’est pas plus mal mais j’ai l’impression que cet épisode ne maîtrise pas du tout la narration ce qui laisse tout surnager au milieu de l’eau. Oui, les personnages sont là et naviguent de scènes en scène mais le problème c’est que l’ensemble manque cruellement de surprises et que l’on a donc l’impression de partir un peu dans tous les sens. La relation entre Lucious et sa mère reste complexe et cet épisode tente de nous donner plus d’informations sur le sujet sauf que le résultat est sacrément déplaisant. En grande partie car l’épisode ne semble pas trop savoir dans quelle direction aller avec ses personnages. Si l’on comprend pourquoi Lucious est aujourd’hui aussi cinglé qu’il l’est (à cause de sa mère), je ne comprends pas vraiment ce qu’ils cherchent à faire réellement. En 21 ans, c’est la première fois qu’elle fait face à son fils et quand elle dit qu’elle aurait dû le tuer quand elle en avait l’occasion, je pense que l’on comprend tout de suite de quoi il ressort. Sauf que l’épisode est lourd et très difficile à digérer. Hormis une jolie scène familiale où tout le monde chante, le reste de l’épisode ne m’a pas plus passionné que ça.

Mama Lyon va tenter de faire croire à Andre qu’elle est une vieille dame sans défense, qu’elle est innocente sauf que l’on sait pertinemment que ce n’est pas du tout le cas avant même qu’elle nous le dise. Sinon à quoi cela sert d’avoir un personnage féminin comme celui-ci. Si seulement Andre l’avait laissé retourner dans la maison où elle était, car elle va probablement amener avec elle une véritable tempête dans la famille Lyon mais même si l’on peut penser que c’est pour le meilleur, je pense personnellement que c’est tout le contraire. En grande partie car cette introduction est tout ce qu’il y a de plus étrange et lourde. Il n’y a rien de sensé dans cet épisode et l’on a l’impression que toute la saison est construite de cette façon. Lee Daniels s’est certainement trop concentré sur la création de sa nouvelle série pour FOX avec Queen Latifah (que la chaine a d’ailleurs commandé) pour sembler être intéressé par ce qui se passe dans son bébé. Empire perd la boule et ce n’est clairement pas ce qui se passe cette semaine qui va changer grand chose de ce que je pense. Rhonda de son côté se souvient enfin de qui l’a poussé dans les escaliers. C’était finalement beaucoup plus prévisible que je n’aurais aimé le penser. Ils ont choisi le personnage le plus facile et franchement, même si l’inverse m’aurait étonné, ils auraient pu être capable de faire beaucoup plus.

Ce n’est pas comme si Rhonda était un personnage indispensable dans Empire. Du coup, tuer ce personnage si cela avait été quelqu’un de plus important, alors cela aurait été plus judicieux. Jamal a enfin trouvé quelqu’un d’autre dans sa vie. Enfin, pour une petite scène de sexe sympathique comme tout et c’est déjà pas mal. J’ai envie de voir un peu plus évoluer les Lyon car j’ai l’impression qu’ils stagnent dans leurs vies depuis un peu trop longtemps. Empire souffre toujours des choix scénaristiques douteux que la série continue de faire. En considérant qu’il ne reste que deux épisodes avant la fin de la saison, je ne pense pas que l’on puisse espérer mieux. La série est déjà perdue et la saison 3 va devoir rectifier le tire au risque de perdre totalement un public qui s’est énormément érodé au fil des épisodes cette année.

Note : 2/10. En bref, un épisode anecdotique qui ne vaut que pour un numéro musical et une scène érotico-gay.

Commenter cet article