Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 17.

12 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Empire

Critiques Séries : Empire. Saison 2. Episode 17.

Empire // Saison 2. Episode 17. Rise by Sin.


C’est une catastrophe ! Je pense qu’il n’y a pas d’autres mots pour décrire la déception que cette série est devenue et le fait qu’elle n’arrive pas à se relever me fait d’autant plus peur pour la saison 3. Empire a été un phénomène d’une saison, et cette année est en train de se partir en cacahuète et de devenir l’ombre d’elle-même, celle d’une série ridicule dont on préfère se moquer, que l’on regarde en hate-watching sans jamais avoir vraiment envie de penser qu’il y a du bon à l’intérieur. J’espère toujours voir Empire renaître de ses cendres dans le dernier épisode mais tout semble plus ou moins perdu avec « Rise by Sin ». Le problème de cet épisode n’est pas tant ce qui est raconté, mais plutôt le fait que l’on est arrivé au point où l’on en a plus rien à faire des personnages. Quelqu’un pourrait mourir dans cet épisode (en l’occurence Jamal) et pourtant, on ne ressent pas le désespoir et la peur de perdre ce personnage. On a l’impression que tout cela n’a plus vraiment d’intérêt et de ce fait, on s’ennui terriblement. Cet épisode se concentre sur les fameux American Sound Awards, avec quelques petits secrets dévoilés en cours de route. Sauf que sincèrement, il manque un vrai quelque chose qui pourrait donner de l’entrain à l’ensemble. Empire ne sait pas trop comment s’y prendre et finie donc par devenir l’ombre d’elle-même.

Narraativement parlant, je trouve la série particulièrement lourde. Elle passe du coq à l’âne de scènes en scènes sans que cela ne soit particulièrement fluide. L’épisode ressemble à une bande annonce grossièrement montée, aux intrigues dispatchées sans véritablement avoir de sens de l’organisation. Et le pire c’est que c’est terriblement mal fagoté, du coup on s’ennui terriblement et l’entrain que Empire devrait justement gagner par moment, elle le perd à d’autres. Dans cet épisode, il y a des révélations comme Cookie qui révèle à Jamal la vérité sur le père de Freda qui a été tué en prison par nul autre que Lucious et qui va par la suite conduire à la fin dramatique de cet épisode. La guerre entre le père et le fils est plus intense que jamais sauf que l’on ne ressent pas du tout cette intensité. C’est ça que je trouve vraiment dramatique dans Empire finalement, cette incapacité à aller de l’avant ou en tout cas à proposer quelque chose de légèrement différent. Hakeem de son côté est devenu une vraie plante verte. Il ne sert plus à rien depuis qu’il est tombé du trône d’Empire Records. Si seulement la série savait gérer ses personnages, ce dernier serait toujours à la bonne place et pas en perdition. Même Cookie, qui était l’un des piliers de la série est en train de devenir un grand n’importe quoi orchestré au milieu de plusieurs intrigues.

Elle est à la confluence de tellement de choses qu’elle perd tout son sel. On sent que les scénaristes savent que c’est l’un des personnages préférés (ou LE personnage préféré) des téléspectateurs alors elle est mise à toutes les sauces, entre colère, rire et émotions. Mais l’ensemble a énormément de mal à fonctionner comme il se doit et ronronne alors un peu trop à mon goût. Enfin, la mère de Lucious se contente d’être un mirage dans cet épisode en attendant qu’elle se révèle dans le prochain épisode. Si la fin laisse une belle porte ouverte pour elle, j’ai peur qu’ils la referment très rapidement derrière. Et ce serait dommage car je suis sûr et certain que ce personnage a plus à raconter que l’on ne pourrait l’imaginer.

Note : 3/10. En bref, la série laisse ses défauts prendre le dessus sur le reste.

Commenter cet article