Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 11. Episode 13.

30 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Esprits Criminels

Critiques Séries : Esprits Criminels. Saison 11. Episode 13.

Esprits Criminels // Saison 11. Episode 13. The Bond.


Ce n’est pas toujours facile de faire des épisodes originaux et qui plus est bons dans une série policière qui a déjà 10 années derrière elle. Criminal Minds arrive à un moment de son existence où se renouveler est devenu complexe mais elle doit tout de même trouver des intrigues à bâtir autour de nos personnages afin qu’ils continuent de combattre le crime tant que les téléspectateurs le souhaitent. Cette saison 11 est pour le moment plutôt sympathique sans pour autant être brillante non plus. Elle délivre parfois de très solides épisodes avec quelques envolées, mais aussi des choses beaucoup plus décevantes qui rappellent les heures les plus sombres de la série quand elle tombait dans ce que j’appelle le torture-porn écrit à la truelle. Du coup, chaque nouvel épisode est une épreuve car j’imagine toujours le pire. « The Bond » a l’avantage d’être un solide épisode de la série, pas seulement pour le casting qui invite Wilson Bethel (Wade dans Hart of Dixie), tout beau tout propre dans un rôle de vilain qui lui va comme un gant. C’est déjà une bonne chose que d’avoir un bon vilain, après le problème c’est d’en faire un épisode tout autan. Ce n’est pas ce qu’il y a de plus simpliste mais je ne peux que constater le fait que cela fonctionne assez bien.

L’histoire se veut donc un peu touchante sur les bords, histoire de nous impliquer émotionnellement avec Criminal Minds. Je me demande d’ailleurs si elle ne se rapproche pas des émotions cette année afin de se démarquer du spin off qui arrive et qui devrait être beaucoup plus centré sur l’action et pas nécessairement sur des sentiments particuliers (et notamment quelque chose d’attachant et touchant). Au delà de ça, l’histoire de cette femme qui débarque afin de se venger de tous ceux qui se sont foutus d’elle et de son petit fils est quelque chose de plutôt bien dans son ensemble. Après s’être vengée en tuant six conducteurs de camion, elle manipule alors son fils afin qu’il soit là pour poursuivre son héritage. J’ai trouvé l’idée plutôt bonne car Wilson Bethel est parfait dans le rôle du fils tout propre qui cache énormément de choses. Cependant, c’est difficile de dire ce qu’il y avait de plus captivant dans cette histoire : le fils avec son complexe d’Oedipe fini au pipi ou bien la mère, complètement tarée, qui sait où appuyer afin de manipuler son fils et le transformer en un vilain redoutable (mais uniquement au fond de lui, car en apparence il donne l’impression d’être quelqu’un de rangé et surtout de gentil comme tout).

Les scénaristes de Criminal Minds se sont trouvés ici un épisode plutôt bon dans son ensemble qui, sans renouveler le genre propose tout de même quelque chose de vraiment efficace. A mon humble avis, cela sort un peu du lot et ce n’est pas plus mal. Quoi qu’il en soit, je ne sais pas nécessairement ce qu’il faut attendre de la suite de la saison mais globalement, cette dernière a de belles surprises à nous délivrer et elle fait le tout de façon assez soignée pour que l’on n’ait pas l’impression de passer un mauvais moment.

Note : 7/10. En bref, un solide épisode de Criminal Minds. Une bonne surprise.

Commenter cet article