Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Falco. Saison 4. Episodes 7 et 8.

1 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Falco

Critiques Séries : Falco. Saison 4. Episodes 7 et 8.

Falco // Saison 4. Episodes 7 et 8. Faux-semblants / Parabellum.
SEASON FINALE


La saison 4 de Falco s’achève et je reste toujours aussi perplexe. A commencer par la relation entre Claudia et Maxime. J’ai toujours autant de mal à voir Anne Sila dans cette série. Celle que j’imagine plus dans The Voice que dans Falco continue d’échouer à être une bonne actrice. Il n’y a pas la tendresse qu’il faut et l’alchimie qui va avec dans cette relation. Du coup, on reste forcément déçus du résultat. Ce que j’aurais cependant apprécié avec la série c’est qu’elle se concentre sur des histoires un peu plus sombres, comme un bon polar et pas sur cette romance légèrement pompeuse qui n’arrange pas une série qui est déjà vraiment dans la mouise. Ces deux derniers épisodes ne donnent pas plus envie que ça de voir une saison 5 (et TF1 n’a pas encore annoncé quoi que ce soit sur le sujet, notamment car il n’y a aucune date de tournage avancée pour le moment). Ce que j’aime bien avec Falco tout de même c’est qu’elle veut être une série sur des personnages torturés et Maxime est plus ou moins en train de le devenir par la force des choses. Ce n’est pas Falco c’est sûr et certain, mais je trouve que Maxime reste tout de même quelqu’un de complexe que j’ai parfois un peu de mal à cerner (et ce n’est pas plus mal). Le lieutenant a pris ses marques et il semble avoir toujours été là, lancé sur la piste des criminels avec un flair imparable.

Mais avec aussi un peu plus de noirceur et de mystères, ce qu’il faut en somme pour nous intéresser aux personnages et à ce qu’ils ont à raconter. Si par moment j’ai l’impression que les cas de la semaine sont aussi pâles et plats que la plupart des séries policières qui sont arrivées au point de non retour, Falco est aussi capable par moment de faire des choses sympathiques avec ses personnages ce qui n’est pas plus mal dans un sens. Ces deux épisodes trouvent donc toujours un truc à raconter ce qui dans un sens n’est pas plus mal non plus. J’ai parfois envie d’être un peu plus gentil avec Falco car c’est une série pour laquelle j’ai eu, fût un temps, beaucoup d’affection. De ce fait, je trouve qu’il y a pas mal de bonnes surprises mais que Falco ne sait pas toujours bien les mettre en scène et le résultat est donc forcément décevant. Au travers de ces deux derniers épisodes, il y a donc toujours les problèmes narratifs que la série traine depuis la saison 3, mais il y a aussi tout un tas d’autres choses qui ne fonctionnent pas forcément, notamment car les personnages ne sont pas aussi bien mis en avant qu’ils ne le devraient. Depuis l’arrivée de Maxime, les secondaires de Falco s’effacent petit à petit derrière des intrigues à la mord moi le noeud. Au moins, cette saison a su me démontrer que Falco était celui qui permettait à la série de tenir debout. Sans lui, les choses partent un peu en sucette même si Falco tente de trouver ses marques.

Note : 4.5/10. En bref, fin de saison en demi-teinte.

Commenter cet article