Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 6. Episode 3.

9 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Game of Thrones

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 6. Episode 3.

Game of Thrones // Saison 6. Episode 3. Oathbreaker.


Game of Thrones est loin d’être la série la plus facile à discuter. Peut-être car il est difficile de donner son avis sans que l’on ne soit repris derrière par ceux qui détestent et ceux qui adulent. « Oathbreaker » n’est pas aussi bon que l’épisode précédent et pourtant, j’ai trouvé pas mal de qualité à la façon dont les histoires sont utilisées ici. La façon dont cet épisode nous conduit petit à petit à la tragédie humaine qu’est cette saison, Game of Thrones brille une fois de plus. Elle fait encore une fois écho aux émotions des personnages sans jamais se priver de quoi que ce soit. Jon Snow est revenu d’entre les morts et en échange, il va se séparer de ceux qui ont comploté pour sa mort, poussé par la Night’s Watch. D’ailleurs, j’ai beaucoup aimé la scène de la pendaison car c’est une scène qui en dit long sur Jon Snow. Ce dernier hésite quelques secondes. Cela pourrait ne pas se ressentir mais Game of Thrones met bien l’accent là dessus. Il n’a pas envie de tuer, mais ces gens l’ont trahi. Revenir d’entre les morts n’est pas ce qu’il y a de plus facile non plus ou lui alors que Jon Snow semble dans un état léthargique assez impressionnant. Si cela aurait pu être une mauvaise entreprise de la part de la série, je trouve au contraire que c’est une excellente idée.

Cette forme de dépression que Snow vit dans cet épisode, va probablement influencer la suite de l’histoire à la Night’s Watch. Le ton était déjà très sombre, appuyé par la froideur des décors et la nuit qui s’abat rapidement. J’aime beaucoup cette vision des choses et j’espère sincèrement que Game of Thrones ne va pas chercher à trop changer cette partie de son histoire qui est pour le moment gérée de main de maitre. Car faire renaître Snow était un risque narratif. Certes, c’est inclus dans l’ADN de Game of Thrones (et les lecteurs le savent très bien) mais c’est complexe de faire revenir d’entre les morts et de justifier que l’on a toujours besoin de lui derrière. Car Snow a beau être un personnage apprécié (et je me demande parfois si ce n’est pas uniquement pour les tablettes de chocolat de l’acteur… mais ce n’est que mon avis), sa mort était un glas qui sonnait l’an dernier comme la fin du personnage. Il faut désormais le remettre dans le bain et justifier que sa présence est toujours la bienvenue. Quoi qu’il en soit, cet épisode a aussi l’occasion de faire avancer certaines autres aventures comme un petit point sur le voyage de Daenerys qui se dessine petit à petit. Si cette dernière est toujours au fond du gouffre, je me demande ce que compte faire Game of Thrones d’elle prochainement.

D’ailleurs, la culture Khaleesi et tout ce que cela implique me plaît. Cela change de ce que l’on a pu voir avec le personnage de Daenerys depuis le début de la série. Elle aussi est roulée dans la boue et dans un détail de dépression avancé. Mais pour d’autres raisons bien évidemment. Les choses prennent encore une fois leur temps, comme dans l’épisode précédent. Le fait que Game of Thrones ait choisi de ralentir un peu la narration est une occasion de se concentrer sur l’état des personnages et je trouve ça presque magnifique. Ce n’est pas brillant mais c’est très soigné de la part du scénario et le résultat est tout aussi intéressant. La série se permet aussi de redonner un peu de place à Cersei même si cette dernière n’a plus du tout la place qu’elle avait encore l’an dernier quand elle imaginait déjà monter sur le trône de fer. Ce qui est assez drôle avec Cersei et ses comparses qui font face au conseil de King’s Landing c’est le fait qu’ils semblent arriver plus ou moins sans but, sans préparation derrière. Heureusement que Jaime est là d’ailleurs même si ce dernier a encore à prouver sa place dans Game of Thrones maintenant qu’une bonne partie de ses aventures sont terminées. La série choisie aussi de poursuivre les aventures d’Aria et son bâton.

Si je semble dire ça de façon un peu cocasse, j’aime bien l’évolution d’Aria cette année, qui s’inscrit parfaitement dans le ton de la saison. Plus ou moins tous les personnages importants dans l’histoire de Game of Thrones sont donc en train de se retrouver au beau milieu d’intrigues en tout genre afin de mettre en scène l’état de dépression avancé dans lequel ils sont. La série aime son côté âpre et elle l’utilise enfin à bon escient cette année. C’est aussi un épisode avec un flash-back qui semble nous préparer à quelque chose d’important. Vu à quel point la Tower of Joy est présenté par les fans des livres, je suppose que l’on s’approche petit à petit du Game of Thrones brillant que l’on aime tant. A condition bien entendu que les scénaristes ne chient pas dans la colle.

Note : 8/10. En bref, un épisode qui prépare le terrain avec une vraie efficacité.

Commenter cet article

FlorianL 10/05/2016 04:49

L'intrigue se met doucement en place et UNE grosse révélation devrait bientôt avoir lieu avec l'aide de Bran et ses flash back à la tower of joy...
Après, pour certains personnage, je sais pas ou ils vont s'en aller...

Pascal 09/05/2016 18:51

Ceux qui doutent encore du bien fondé du retour de Jon vont vite être convaincu et/ou sur le cul ^^.