Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 6. Episode 6.

30 Mai 2016 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Game of Thrones

Critiques Séries : Game of Thrones. Saison 6. Episode 6.

Game of Thrones // Saison 6. Episode 6. Blood of my Blood.


Après « The Door » et la réplique « Hold the door », devenue culte en l’espace de quelques minutes sur les réseaux sociaux, Game of Thrones prend le temps de se reposer en apportant un peu de légèreté et de lumière dans une saison qui pour le moment était très dépressive. J’ai beaucoup aimé la petite représentation moquant la mort de Geoffrey et toute la famille Lanister. C’était vraiment très drôle et cela changeait complètement de ce que Game of Thrones nous a offert depuis le début de la saison. Par ailleurs, cet épisode cherche surtout à nous intriguer, à donner un peu plus de suspense plutôt à être un épisode dans l’action, comme les 5 premiers épisodes de la saison. C’est comme si « Blood of my Blood » était là pour présenter les choses pour la seconde partie de la saison. Il y a donc beaucoup de dialogues qui laissent espérer quelque chose par la suite. Il y a de jolies scènes dans cet épisode mine de rien, notamment du point de vue de Jaime et de la façon dont ce dernier est presque humilié alors qu’il a été un fidèle. C’est terrible mine de rien pour lui mais la série trouve un vrai salut dans des séquences plus posées, prenant le temps de placer de nouveaux pions. Notamment du point de vue de Daenerys alors que cette dernière retrouve son dragon et emporte tout le monde pour Westeros à la fin de l’épisode.

Le discours qu’elle a à la fin de l’épisode est très joli. Bien que cela ne soit pas aussi impressionnant que le discours qu’elle a après avoir tué tous les kahls, ce que j’apprécie c’est surtout le retour que la série tente de faire sur le passé et nos souvenirs de la première saison. Ce que Drogo avait promis à sa dulcinée, ce qu’elle a comme ambition depuis le départ. Il est vrai que Game of Thrones avait un peu oublié depuis quelques années le but qu’il y avait derrière le voyage de Daenerys mais je suis plus qu’heureux de voir que finalement Game of Thrones boucle petit à petit la boucle. J’ai hâte de la voir débouler à King’s Landing. Quoi qu’il en soit, l’une des forces de cet épisode ne vient pas nécessairement de la richesse narrative de la série, mais plutôt de l’attachement à l’histoire que l’on a développé au fil des années. On s’est attaché à la façon dont la série raconte son histoire mine de rien et c’est en grande partie pour cela qu’on aime Game of Thrones encore aujourd’hui. Cette saison est l’une des mieux construite de toute l’histoire de la série, une saison qui nous plonge autrement dans l’histoire de Game of Thrones. Je dirais même que c’est la saison la plus littéraire, celle qui nous donne le plus l’impression de lire les livres. Bien entendu, je ne connais que très peu les livres dont la série est issue mais chacun des personnages est utilisé judicieusement dans cet épisode.

Notamment Margaery Tyrell. C’est une sacrée femme mine de rien et c’est aussi pour cela que cet épisode fonctionne. Margaery n’est pas forcément la plus bavarde, mais il y a énormément de choses qui se joue sur la place qu’elle occupe dans l’épisode et dans l’histoire de l’épisode. Dans sa relation avec High Sparrow, la série parvient à conduire de nouvelles pistes pour la suite de la saison. Toute la situation à King’s Landing reste un mystère tout de même dans le sens où l’on est supposé comprendre ce qui nous est conté. La série explore cette semaine le point de vue de Margaery, même Tommen, ce qui est un choix presque très différent de ce que j’aurais imaginé. Depuis le début de la saison, c’est plus ou moins Cersei et le point de vue de cette dernière qui est utilisé. Ici, le point de vue est complètement différent ce qui rend une vraie envie d’originalité. L’histoire de Jaime et Cersei à côté de ça implique forcément d’autres choses, notamment cette sorte de guerre intestine qu’il y a derrière Cersei, Jaime et High Sparrow. Reste désormais à savoir comment Game of Thrones compte nous emmener au bout. Arya de son côté doit mettre de côté King’s Landing dans son esprit et tout cela est testé à un moment donné lors de la pièce de théâtre. Au fond, Arya réalise qu’elle a un point commun avec Cersei : ce ne sont pas le genre de femmes qui sont prête à tout pour quelque chose qui ne leur a pas été enlevé personnellement. Game of Thrones continue d’être une série avec des femmes fortes et incarnées, Arya est sur la bonne voie.

Note : 7.5/10. En bref, un épisode différent, plus léger aussi.

Commenter cet article

alex 30/05/2016 20:16

Je l'ai trouvé nul, comme le précédent.

vts 30/05/2016 18:27

Milieu de saison ça traîne un peu .. mais bon ils suivent à peu près le livre qui n'est pas fini alors faut pas aller trop vite je suppose